Retour

Portrait inspirant : Jacynthe Maltais, de productrice télé à doula

Portrait inspirant : Jacynthe Maltais, maman, doula et prof de yoga!

On vit un accouchement une fois, deux fois… parfois trois, et c’est bien suffisant pour la plupart d’entre nous. Le positif ou le négatif qui en ressort dépend souvent de l’accompagnement que l’on a eu et de notre préparation physique et psychologique. La plupart du temps, on n’a pas nécessairement envie de répéter l’expérience à perpétuité. À l’inverse, il y a des femmes qui décident d’aider d’autres femmes à cheminer dans le processus de la grossesse afin que l’accouchement soit le plus beau moment que l’on puisse vivre sur la terre. Elles sont impliquées physiquement et émotivement. Elles sont passionnées de l’univers de la périnatalité et surtout passionnantes! En effet, il n’y a rien de plus merveilleux que de créer et de donner la vie! Jacynthe Maltais fait partie de ces femmes que l’on nomme des doulas. Elle a mis une carrière en télévision de côté pour plonger à fond dans son rôle d’accompagnante à la naissance.

De la télévision à l’univers de la périnatalité

Jacynthe Maltais travaillait en télévision jusqu’à ce qu’une restructuration mette son nom, avec plusieurs autres, sur la liste des congédiements. Puisqu’elle n’est pas le genre de personne à s’apitoyer sur son sort, elle en a profité pour faire le saut dans le monde de la périnatalité! En effet, Jacynthe est devenue une doula, quelques mois après avoir perdu son emploi. Mais comment passe-t-on de l’univers de la télévision à une salle d’accouchement?

Une perte d’emploi qui mène à la réalisation d’un rêve

Ce n’est jamais agréable de perdre son emploi, mais puisqu’il y avait tout de même en elle une petite voix qui lui disait que ça serait aussi une bonne idée de rester à la maison avec ses enfants, elle a décidé de prendre un temps d’arrêt et a saisi l’occasion d’approfondir une passion qu’elle chérissait déjà. Même si être maman à temps plein remplit très bien les journées, elle s’est inscrite à une formation pour devenir accompagnante à la naissance, avec Atlernative Naissance. Quelques mois plus tard, elle recevait officiellement le titre de doula et commençait ses accompagnements auprès des couples qui vivraient sous peu la naissance de leur enfant.

Qu’est-ce qu’une doula?

Le terme doula n’est pas encore connu de tous et on se méprend régulièrement sur son rôle en le mélangeant avec celui de la sage-femme. La doula accompagne la femme enceinte, ainsi que le futur papa, dès les premiers mois de la grossesse, et ce jusqu’aux premières semaines de vie de bébé. Elle tente de démystifier tout ce qui est lié à la maternité. Elle supporte les parents, sans jamais prendre la place de qui que ce soit. Au contraire, elle aide, entre autres, le futur père à se faire confiance et à prendre la place qui lui revient.

Un équilibre entre passion et maman à la maison

Jacynthe Maltais a alors trouvé un équilibre en étant présente pour ses enfants, tout en faisant briller sa passion liée à l’univers de la périnatalité. Depuis 2015, elle accompagne les couples afin qu’ils puissent vivre un accouchement en douceur, malgré les contractions qui peuvent être déstabilisantes. L’amour, le confort, la bulle que l’on se crée permettent de mieux affronter les diverses sensations, de les apprivoiser et de les tolérer. La confiance que l’on porte à notre doula et qu’elle nous renvoie permet de faire en sorte que l’accouchement soit, ce qu’il devrait toujours être, un moment merveilleux et magique.

Cependant, puisque Jacynthe est aujourd’hui mère monoparentale de deux enfants qui demeurent sa priorité, elle a mis de côté, pour un moment, le suivi sur appel normalement offert par les doulas. Elle souhaite pouvoir dormir sur ses deux oreilles, et non pas sur son cellulaire, durant au moins une année complète pour accompagner pleinement son fils durant son passage à l’école maternelle.

Jacynthe poursuit néanmoins, les suivis pendant la grossesse, ainsi qu’après : par des cours privés ou en groupe, du coaching en méthodes de soulagement des contractions et par des suivis postnatals et en allaitement.

Elle demeure également présente virtuellement via sa page Facebook pour toutes celles qui vivront sous peu le grand moment de l’accouchement. Avec sa douceur et sa sensibilité, elle contribue à défaire les tabous associés à la maternité et rappelle aux femmes la force qu’elles possèdent pour vivre pleinement ce jour si important!

Vous pourriez constater les magnifiques mots de certaines clientes ayant eu droit son accompagnement (Marilou, Vanessa Pilon et Amélie B. Simard, pour en nommer quelques unes).

Doula et professeure de yoga

À ses nombreux titres, Jacynthe a décidé d’y ajouter celui de professeure de yoga. Cela allait peut-être de soi. Le lien s’effectue facilement entre cette discipline et l’accompagnement à la naissance. Comme Jacynthe le mentionnait déjà aux femmes qu’elle accompagnait, le yoga rappelle à tous de se respecter en tout temps, de reconnaitre ses limites, mais d’être capables aussi de les dépasser au moment opportun, un peu chaque fois! Il nous aide à prendre conscience que l’on a à l’intérieur de soi tout ce dont on a besoin. On est bien plus fortes qu’on peut l’imaginer! Tout cela se transfère totalement lorsque vient le grand jour de l’accouchement, mais doit aussi se vivre chaque jour de notre existence. Elle enseigne bien sûr aux femmes enceintes ou à celles qui viennent de donner la vie depuis peu, mais elle offre également des cours pour tous.

Jacynthe Maltais a la tête remplie de projets, et n’a pas mis une croix sur l’univers de la télévision, mais pour l’instant elle œuvre à faire le bien tout autour d’elle. Suivez-la sur ses pages Facebook et Instagram.