Retour

L’horreur de la bataille de Saint-Eustache

La bataille de Saint-Eustache. Vue arrière de l'église Saint-Eustache.

Quand on évoque les Rébellions des Patriotes de 1837-38 au Québec, 2 images me hantent. Le Chevalier De Lorimier au bout d’une corde à la prison du Pied-du-Courant et le village de Saint-Eustache en feu.

Le 14 décembre 1837, devant l’avancée des troupes britanniques et loyalistes dirigés par Sir John Colborne, entre 150 à 300 Patriotes se réfugient dans l’église et d’autres bâtiments du village. 70 Patriotes dont le chef patriote Jean-Olivier Chénier périssent dans les flammes et les tirs d’artillerie. Et comme si ce n’était pas assez d’avoir incendié l’église, des soldats pillent et rasent une grande partie des maisons du village.

Pour vous rafraichir la mémoire sur l’histoire des Patriotes, revoyez l’épisode Les Rébellions de 1837-1838 de la série l’histoire du Québec.

 

Les plus récents

Les plus récents