C’est maintenant l’heure de prendre nos résolutions pour la nouvelle année. On est souvent portés à vouloir miser sur les changements, ce qui n’est pas mauvais en soi, mais pour une fois, peut-être devrait-on simplement faire le souhait de dire merci! À tout le moins durant 21 jours!

Pourquoi toujours s’attarder à ce que l’on doit changer?

Que peut-on améliorer, accomplir de plus, changer dans notre vie? Dans notre société axée sur la performance, on se questionne sans cesse sur la façon d’en avoir davantage et l’on s’arrête rarement pour prendre conscience de ce que l’on a. On en vient à croire que nos désirs sont des besoins. Notre quête du bonheur devient inassouvissable. On baigne dans l’insatisfaction constante. En cette nouvelle année, pourquoi ne pas se mettre au défi de s’orienter vers la gratitude, au moins une fois par jour?

Se dire merci à soi-même

On prend rarement le temps de se dire merci. D’ailleurs, pourquoi se le dirait-on? On fait ce que l’on doit faire, simplement. Eh bien, peut-être que justement, vous faites ce que vous devez faire et ça, c’est extraordinaire. En avez-vous déjà pris conscience? Votre quotidien apporte de multiples petits et grands défis que vous gérez comme vous le pouvez; divers moments où vous participez à la vie de votre quartier, de votre entreprise, ou autre endroit où vous vous trouvez au fil des heures. Sans vous, l’existence n’est pas la même. Vous êtes essentiels au bon déroulement de la vie… et ce même si parfois vous vous sentez inutile. Arrêtez-vous et analysez tout ce que vous réalisez dans une journée, l’impact que vous avez, qu’il soit sur une ou plusieurs personnes. Oui! Vous avez le droit de vous dire merci!

Dire merci aux autres

Prenez le temps de dire merci à ceux qui vous entourent : vos enfants, votre conjoint, vos collègues, vos amis, mais aussi à toutes les autres personnes que vous croisez durant votre journée : le brigadier scolaire, la caissière, le chauffeur d’autobus. Et ici, il n’est pas question d’un merci machinal et poli, mais d’un merci sincère. De nombreux individus s’assurent que notre quotidien se déroule bien, sans même qu’on s’en rende compte. Pourtant, lorsque l’un d’entre eux utilise un ton plus sec, on le remarque. On s’attarde, cependant, très peu à la gentillesse de tous les autres. Pour une fois, on s’ouvre les yeux et on remercie ceux qui nous entourent pour leur sourire, leur travail bien fait ou leur gentille attention.

Vous remarquerez que cette simple prise de conscience vous fera rentrer en relation avec les autres. Le regard se modifie et un échange s’amorce. N’allez pas croire que cet échange correspond obligatoirement à une discussion. Il demeure souvent et simplement au niveau de la gratitude. En appréciant les autres, ils vous apprécieront également. Les retombées ne peuvent qu’être bénéfiques.

Dire merci à la vie

Cette phrase en agace plusieurs, dire merci à la vie… Pourquoi au juste?! Et pourtant, lorsqu’on prend le temps de dire merci pour le ciel mystérieux du matin, aux oiseaux qui chantent, à nos deux jambes qui nous font avancer, à nos deux bras qui nous permettent de travailler, on s’oriente vers le positif et on se sent bien. Pendant ce temps, on ne cherche pas à avoir davantage, on ne met pas l’emphase sur les aspects négatifs, mais on observe tout ce qui est déjà là. On entraine notre cerveau à être satisfait et à apprécier.  

21 jours, 21 mercis pour changer sa vie?!

Petit à petit, vos réflexes de gratitudes vont s’aiguiser. Bien sûr, la théorie selon laquelle il faut 21 jours pour intégrer une nouvelle habitude n’en est pas vraiment une. En fait, les données scientifiques tendent plutôt vers un minimum de 21 jours pour modifier un comportement, mais mentionnent que cela peut s’échelonner sur davantage de temps. Une étude réalisée par des chercheurs de Londres a d’ailleurs démontré qu’il faut entre 18 et 254 jours pour modifier un comportement, ce qui est assez large comme période donnée. Mais au-delà des théories et des mythes, si vous vous donnez la chance de vous orienter vers la gratitude plutôt que les réprimandes durant ces 21 premiers jours de l’année, il y a de fortes chances que votre attitude et votre entourage se modifient. On apprend très tôt à dire merci, mais parfois, on oublie son sens profond.

Alors, prenez la résolution de dire merci silencieusement par moment, pour l’intégrer au fond de votre cœur; haut et fort à d’autres occasions pour que votre entourage prenne aussi conscience des merveilles de la vie; et remercier autrui, vraiment et sincèrement, pour ce qu’il fait pour vous, mais aussi pour les autres. Vous verrez, la vie se présentera à vous sous un nouvel angle! Bonne année et… merci!


Vous aimerez aussi