Gary Carter est le premier joueur à avoir été intronisé au Temple de la renommée du baseball avec la casquette des Expos de Montréal.

Les Expos de Montréal étaient une équipe de baseball qui évoluaient dans la MLB (Major League Baseball). Après une longue période de déclin des assistances et plusieurs changements de propriétaires, l'équipe est devenue en 2004 les Nationals de Washington. Jouant d’abord leurs matchs en plein air au Parc Jarry (aujourd’hui le lieu des internationaux de tennis de la Coupe Rogers),  les Expos ont emménagés au Stade Olympique en 1976, occupant les lieux suite aux Jeux Olympiques d'été.

Grâce notamment au fait que le hockey fait relâche en été, mais aussi que le soccer n’était pas encore un sport professionnel organisé à Montréal, puis le départ une première fois des Alouettes de la CFL, les Expos se sont imposés comme la concession de sport prédominante en saison estivale. L'équipe continue de grandir en popularité dans la décennie 80 en alignant des joueurs populaires et impliqués dans la communauté, dont le célèbre Gary Carter, premier membre du temple de la renommée du baseball à avoir été intronisé à Cooperstown avec la fameuse casquette tricolore originale de l'équipe.

Après un lock-out en 1994 qui est venu mettre fin prématurément à une saison où l’équipe avait une fiche exceptionnelle (74 victoires et 40 défaites) et pouvait envisager une première victoire en série mondiale, les Expos ont du procéder à une vente de feu afin d’équilibrer leur masse salariale, mettant ainsi fin aux aspirations d'une équipe championne, mais entamant aussi une longue agonie sportive jugée très sévèrement pas les amateurs.

Le lock-out de 1994 et les assistances en déclin des années suivantes ont également mis fin au projet de construire un nouveau stade sur mesure au centre-ville de Montréal, le gouvernement refusant notamment tout soutien financier. L'arrivée du propriétaire américain Jeffrey Loria scellera l'issue de la franchise, alors que celui-ci imposera une gestion sur un budget limité avant de quitter promptement l'organisation pour acquérir les Marlins de la Floride en amenant son équipe de gestionnaire avec lui, laissant les Expos non seulement sans leur plupart de leurs administrateurs, mais également sans la majorité du matériel informatique.

La Ligue majeure de baseball reprendra le contrôle de l'équipe montréalaise et étudiera les différentes options, à l'image de ce que fera plus tard la NHL avec les Coyotes de Phoenix. La MLB annoncera ainsi le déménagement imminent de l'équipe vers la ville de Washington à la fin de la saison 2004. Les Expos joueront ainsi leur dernier match au Stade Olympique le 29 septembre 2004 devant une foule de 31 395 personnes, leur plus grosse de la saison. Fait inusité, le départ des Expos a entrainé la première transaction inter-sport de l’histoire des sports majeurs, alors que la populaire mascotte Youppi! fut rachetée par les Canadiens de Montréal après d’âpres négociations.

Plusieurs fans caressent depuis le rêve de voir les ligues majeures revenir à Montréal dans de meilleures circonstances. Alors qu’un changement de division pourrait alimenter une rivalité naturelle avec les Blue Jays de Toronto, la construction d’un nouveau stade central et adapté pour accueillir l’équipe est toujours un enjeu de taille. Ainsi, un groupe d’investisseurs piloté par l’ancien joueur Warren Cromartie a depuis présenté une première étude de faisabilité, qui s’appuie toutefois sur un important investissement en fonds publics.

Plusieurs personnalités publiques et politiques, dont l’actuel maire de Montréal Denis Coderre, se sont toutefois prononcés avec prudence en faveur d’une telle initiative. Bien que les premiers pas sont tout à fait provisoires, il demeure permis de rêver que nos amours reviendront un jour!

Plus d'articles

Commentaires