Retour

Sérendipité, l'art de trouver ce que l'on ne cherche pas

Sérendipité, l'art de trouver ce que l'on ne cherche pas

Est-ce que, comme pour moi, la sérendipité évoque pour vous simplement les heureux hasards de la vie? Probablement que votre esprit a été manipulé par ce film romantique du début des années 2000, Serendipity, et en version québécoise Heureux hasard. Quoique le hasard y joue un rôle prépondérant, le concept déborde de cette notion et est lié à de nombreuses découvertes scientifiques.

Qu’est-ce que la sérendipité?

La sérendipité relie l’imagination, le raisonnement, la subjectivité et l’intuition. Le hasard y est essentiel, mais également les connaissances, tout comme la créativité.

Ce mot a été introduit dans le Petit Robert en 2011, mais le concept est utilisé dans l’univers des scientifiques depuis des décennies.

Du côté du Larousse, on définit la sérendipité comme suit : « Capacité, art de faire une découverte, scientifique notamment, par hasard; la découverte ainsi faite. »  D’autres résumeront en disant que c’est l’art de trouver quelque chose qu’on ne cherche pas. La découverte de l’Amérique par Christophe Colomb illustre très bien la notion de sérendipité.

L’histoire derrière ce mot

Un conte oriental du 16e siècle, lié aux princes de Serendip qui possédaient un grand sens de l’observation et de déduction, serait à l’origine de la sérendipité. Le mot aurait disparu durant des centaines d’années et aurait refait surface au début du 18e siècle grâce à la traduction de ce conte. À cette époque, c’est Horace Walpole, un écrivain anglais gothique, qui l’a utilisé pour la première fois pour décrire une situation où l’on trouve par hasard, mais avec perspicacité, ce que l’on ne cherche pas. Le mot tardera toutefois à se répandre et c’est seulement vers les années 1930 que Walter Cannon, physiologiste et professeur à Harvard, proposera ce mot dans l’univers des sciences pour expliquer ses propres découvertes.

Les scientifiques comprennent rapidement qu’une découverte dépasse la notion de la recherche. Il faut bien sûr avoir des connaissances, mais aussi être réceptif à tout autre signe ou anomalie, suivre ses intuitions et être prêt à emprunter un autre chemin. L’erreur et la surprise ont d’ailleurs mené à de nombreuses découvertes, dont les rayons X, le velcro et même les post-its. Il s’agit aussi du cas de la pénicilline qui a été découverte « par erreur » lorsque le chercheur Flemming a oublié sa culture de staphylocoques durant ses vacances. Lorsqu’il a réalisé que la moisissure en avait détruit une partie, il a cherché à comprendre le phénomène. C’est ce qui l’a mené à la découverte de l’antibiotique.

La science prouve que les erreurs mènent parfois à des inventions qui changent le monde, mais il faut être disposé à les accueillir.

Malgré tout, le monde scientifique ne met pas de l’avant-plan cette notion dans ses comptes rendus. On ne voudrait surtout pas dire qu’une découverte ou invention est due au hasard, mais pourtant, c’est souvent le cas! Cependant, ce qu’il faut comprendre c’est que sans les connaissances et la curiosité des chercheurs, leurs connexions avec les autres et leur grande intuition, le hasard ne mènerait à aucun résultat. En comprenant ce principe, on peut facilement faire le parallèle avec notre quotidien.

La sérendipité dans nos vies

La sérendipité, vous la vivez tous à petite ou grande dose, un jour ou l’autre. Les histoires d’amour sont en effet souvent liées à ce concept. Vous avez rencontré l’amour par hasard, mais vous savez très bien qu’il y avait beaucoup plus. On entend souvent dire que l'on était prêt ou disposé à cette éventualité. Il en va de même lorsque vient le temps de se trouver un emploi et même de réaliser un rêve. Bref, la sérendipité s’avère essentielle pour l’humain, pour qu’il évolue, pour qu’il avance vers une nouvelle voie. Pourtant, la structure de notre société tente de l’en éloigner en voulant que tout soit organisé, programmé et contrôlé. Dans nos existences réglées au quart de tour, il y a de moins en moins de place pour le hasard qui demeure une pierre angulaire de la sérendipité.

Rappelez-vous que pour saisir des opportunités, il faut effectivement une bonne dose de hasard. Vous devez y ajouter des connaissances tant conscientes qu’inconscientes, celles-ci correspondent à votre histoire personnelle et sont imprégnées en vous. Ensuite, vous devez être ouvert d’esprit, curieux, être dans un état d’éveil, observer, vous engager, suivre vos intuitions et être à l’écoute de vos émotions. C’est là que se produit l’inimaginable, la sérendipité.

Avouez-le, vous avez tous déjà vécu ce moment de grâce que vous associez à d’heureux hasards. Vous l’avez peut-être vécu lors d’un voyage, de vacances ou même lors d’une perte d’emploi… Car pour vivre de cette façon, il faut avoir du temps ou prendre le temps. 

Malgré tout, vous retournez rapidement dans un univers aseptisé, contrôlé, car c’est ce que la société impose… ou c’est ce que vous vous imposez sans trop savoir exactement pourquoi. Pourtant, certains réussissent à avoir une vie sérendipienne, ceux-ci vivent habituellement avec un certain lâcher-prise et dans l’instant présent. Vous les regardez peut-être en disant qu’ils sont chanceux, que tout leur réussit. En fait, ils ont tout simplement ouvert la porte au hasard et l’utilisent à bon escient. Concrètement, cela signifie qu’ils sont prêts à s’embarquer dans n’importe quel projet, partir vers de nouveaux lieux; en fait, ils n'ont pas peur de sortir de leur zone de confort.

Une clé pour être heureux

Ce concept est une belle clé à utiliser et aussi à enseigner à nos enfants. Il rappelle l’importance de l’apprentissage, même si parfois on a l’impression que cela ne sert à rien. On ne sait jamais quelles connaissances devront être utilisées dans une situation surprenante. La sérendipité nous rappelle aussi que toutes les expériences qu’elles soient positives ou négatives font également partie de notre bagage. L’ouverture d’esprit et la curiosité s’avèrent d’autres outils indispensables. On peut alors prendre conscience que nos erreurs n’en sont pas vraiment. Elles nous mènent tout simplement ailleurs.

Bref, la sérendipité nous fait réaliser qu’il faut être aux aguets, toujours prêt à être surpris; être à l’affut des signes et avancer avec confiance.

Bonne sérendipité!