Les tempêtes de neige, c’est embêtant. On n’y voit rien, il y a plein de flocons de neige autour de nous et les rues sont impraticables. Une myriade de facteurs entrent en jeu quand on veut définir une tempête de neige, la quantité de neige tombée n’étant pas le seul. Il y a le vent, la visibilité, l’horaire (heure de trafic ou un samedi matin), le lieu (rural, urbain?) et la soudaineté. Certaines tempêtes cumulent tous ces facteurs.

Voici quelques tempêtes de neige qui ont laissé leurs traces

1717 tempêtes de neige

Crédit photo: rimonthly.com

La grande neige de 1717

Les relevés météorologiques n’étaient pas très fiables au 18e siècle, mais les tempêtes de neige qui se sont abattues dans les colonies de New York et de la Nouvelle-Angleterre entre le 27 février et le 7 mars 1717 ont laissé leur trace en tant que « grande neige de 1717 ». Quatre tempêtes successives se sont abattues sur la région après un long et rigoureux hiver. Des maisons entières ont été ensevelies et les gens devaient sortir par le deuxième étage. On dit qu’il est tombé plus de neuf pieds de neige (près de 3 mètres).

Les techniques de fonte et d’enlèvement de neige modernes n’existaient pas et les gens n’avaient pas d’autres choix que d’attendre que ça fonde. Les routes sont restées impraticables pendant plus d’une semaine.  

1887-Londres

Crédit photo: Liszt Collection/Heritage Images/Getty Images

1887 — L'une des pires tempêtes de neige de Londres

Le 1er janvier 1887, l’une des pires tempêtes hivernales s’est abattue sur Londres. L'image montre des arbres emportés le long de Broad Walk, à Kensington Gardens, à Londres, en 1887. 

1888 New York tempête de neige

Crédit photo: Universal History Archive/UIG via Getty Images

Le blizzard de 1888

La tempête appelée le Blizzard de 1888 a perturbé tout le nord-est des États-Unis, de la Nouvelle-Angleterre jusqu’à la côte Atlantique. 400 personnes sont mortes durant cette tempête, dont 100 qui ont été perdus en mer. C’était un vrai blizzard, tant par la quantité de neige, les températures glaciales, les vents forts que la hauteur des bancs de neige.

La ville de New York a été ensevelie sous 22 pouces de neige puis a été inondée quand la neige a fondu. Toujours dans l’état de New York, la ville de Saratoga Springs a reçu 58 pouces de neige.

1888 New York tempête de neige

Crédit photo: Buyenlarge/Getty Images

Des chariots transportent de la neige et de la glace des rues de la ville jusque dans la East River, à New York, possiblement durant le Blizzard de 1888.

1922 Washington tempête de neige

Crédit photo: Buyenlarge/Getty Images

1922 — La tempête de neige de Knickerbocker

La tempête de Knickerbocker est un blizzard qui s’est abattu sur le sud-est des États-Unis en 1922. La tempête a été appelée ainsi parce qu’elle a causé l’effondrement du théâtre Knickerbocker, dans la ville de Washington, D.C., peu après 21 h, le 28 janvier 1922, tuant 98 personnes en en blessant 133.  

1947 Londres tempête de neige

Crédit photo: Keystone/Getty Images

 Le blizzard de 1947 à Londres

Le blizzard qui s’est abattu sur l’Angleterre le 6 février 1947 était le pire qu'a connu la ville en 50 ans.

1959 Mont Shasta en Californie tempête de neige

Crédit photo: valvidegain.com

1959 — Près de cinq mètres de neige

En termes d’épaisseur de neige, c’est probablement la plus grande tempête à s’être abattu en un seul coup sur l’Amérique du Nord. Heureusement, elle est tombée dans une région montagneuse, loin des communautés de Mont Shasta et de Weed. Les locaux ne se sont même pas rendu compte qu’ils battaient un record tellement ils étaient habitués aux tempêtes de neige. 

1967 Chicago tempête de neige

Crédit photo: rimonthly.com

1967 — Le blizzard de Chicago 

Ce blizzard a heurté le  centre-ouest des États-Unis en 1967. Chicago avait connu un record en terme de chute de neige au cours de 24 heures, soit 23 pouces. Jusqu’à 76 personnes sont mortes à cause de cette tempête, dont 26 étaient de Chicago.  

1971 Est du Canada tempête de neige

Crédit photo: valvidegain.com

1971 — Le grand blizzard de l’est du Canada  

Montréal a reçu 18 pouces de neige lors de cette tempête, mais il en est tombé en moyenne deux pieds dans le reste de la province. La chute de neige était accompagnée de vents violents qui affectaient la visibilité. La température était glaciale et le blizzard a causé la mort de 20 personnes.

Étonnamment, l’Ontario demandait quand même à ses résidents de continuer à aller travailler. La tempête a tellement empiré qu’elle a mené à l’annulation d’une partie des Canadiens dans la LNH, une première depuis l’épidémie de grippe de 1918.   

1977 Buffalo tempête de neige

Crédit photo: Watertown Daily Times

1977 — Une chute record à Buffalo

Buffalo est situé dans le nord des États-Unis, mais la ville reçoit moins de neige et connait des températures plus chaudes que les régions voisines. En 1977, la ville a été touchée par une chute de neige modeste, mais accompagnée de vents extrêmement forts allant jusqu’à 45 miles à l’heure.

Mais l’hiver avait déjà laissé beaucoup de neige compacte au sol. Même le lac Érié était gelé. Le résultat a été un froid intense, une visibilité nulle et d’immenses bancs de neige. À la fin de la tempête, la ville avait reçu plus de 16 pieds de neige. Un record en une seule saison. 

1978 Boston tempête de neige

Crédit photo: David L’Ryan/The Boston Globe via Getty Images

1978 — La tempête de Boston

Cette tempête s’est abattue sur Boston dans l’après-midi, alors que les gens étaient déjà au travail ou à l’école. Ainsi, plusieurs personnes sont restées prises dans leurs autos. De plus, la tempête est survenue au moment de la marée haute, ce qui a contribué à créer l’inondation la plus importante de la région.

La quantité de neige était aussi un record pour la ville. À un moment, il tombait jusqu’à quatre pouces à l’heure. Plus de 100 personnes sont mortes au Massachusetts et au Rhode Island à cause de cette tempête.  

1982 tempêtes de neige

Crédit photo: Lyn Alweis/The Denver Post via Getty Images

1982 — Le blizzard de Denver

Sur la photo, un homme enlève la neige de sa voiture durant le blizzard de 1982, à Denver. 

1993 New York tempête de neige

Crédit photo: TIM CLARY/AFP/Getty Images

1993 -  La tempête du siècle

On l’a appelée la Tempête du siècle parce que cette tempête du 13 mars 1993 a fait tomber de la neige et souffler un vent incessant sur une plus vaste région que toute autre tempête de l’histoire. Il y a eu des chutes de neige de l’est du Canada jusqu’en Alabama.

Jusqu’à 26 états américains ont été touchés. On a compté 270 morts. Les températures ont chuté jusqu’à moins 24,4 degrés Celsius au Vermont. Même la Floride a vu sa température baisser jusqu’à moins 0,56 degré Celsius.   

1999 Chicago tempêtes de neige

Crédit photo: Scott Olson/Getty Images

1999 — Deuxième pire blizzard du 20e siècle

Un blizzard a déposé un record de 22 pouces de neige sur la ville de Chicago entre le 1er et le 4 janvier 1999. La tempête a reçu le titre de Deuxième pire blizzard du 20e siècle. Le 4 janvier, tout l’état de l’Illinois était déclaré région dévastée.

2006 New York tempêtes de neige

Crédit photo: valvidegain.com

2006 — Fermeture des trois aéroports de New York

Cette tempête n’était pas vraiment un blizzard. Elle s’est produite sur une petite région, les vents n’étaient pas si forts et la visibilité n’était pas nulle. Sauf à New York qui a reçu 26,9 pouces de neige, la deuxième plus grande chute de neige dans l’histoire récente de la ville. Les trois aéroports de la ville, JFK, La Guardia et Newark Liberty, ont été fermés pour la première fois depuis le 11 septembre 2001. L’enlèvement de la neige a à lui seul coûté 27 millions.   

2008 Tibet tempêtes de neige

Crédit photo: english.people.com

2008 — Six pieds de neige en 36 heures au Tibet

Le Tibet est une région de grand froid à cause de son altitude élevée. Le climat y est en général aride et les chutes de neige douces. En 2008, des locaux ont eu le choc de leur vie quand la neige est tombée sans arrêt pendant 36 heures, faisant tomber 72 pouces dans certaines régions. L’épaisseur moyenne de neige était de 59 pouces.

Des bâtiments se sont effondrés et des routes fermées alors que sept personnes sont mortes. Près de 150 000 bêtes ont été perdues à cause de la tempête.   

Plus d'articles

Commentaires