Le « Programme de récompense pour la justice », administré par le Bureau de la sécurité diplomatique du département d’État des États-Unis, offre des récompenses à quiconque peut offrir des d’informations menant à l’arrestation de terroristes. Voici la liste de ses dangereux criminels.

terroristes

Husayn Muhammad al-Umari

Ce Palestinien de 78 ans est accusé d’avoir préparé la bombe qui a été placée sous un siège du vol 830 de Pan Am en route du Japon vers Hawaii, le 11 août 1982. Le commandant avait réussi à faire atterrir l’avion, mais un jeune garçon de 16 ans est mort et 16 passagers ont été blessés. Al-Umari est un musulman sunnite, qui ne boit pas et ne joue pas, mais qui fume des cigares cubains. C’est un mécanicien et un expert en explosifs.

Il a créé dès 1979 l’Organisation du 15 mai, ou Abou Ibrahim, une faction du Front populaire pour la libération de la Palestine, dont la mission était de promouvoir la cause palestinienne par la violence. Le groupe aurait bombardé plusieurs cibles internationales au début des années 1980, dont des hôtels et des compagnies aériennes. Al-Umari a un passeport libanais. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars. * La photo représente un dessin réalisé en 2009, à partir d’une photographie datant de plusieurs années.

terroristes

 Ali Atwa

Ce présumé Libanais d’environ 54 ans serait un membre du Hezbollah (mouvement chiite libanais). Selon le FBI, il aurait participé au détournement du vol 847 de la compagnie TWA, le 14 juin 1985. L'avion, qui avait décollé au Caire, a été détourné après une étape à Athènes. L’un des passagers, un marine américain, a été exécuté par les ravisseurs. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

Mohammed Ali Hamadei

Mohammed Ali Hamadei, 50 ans, est un Libanais qui parle arabe et allemand. Signe particulier, il a un grain de beauté sur la joue droite. On croit qu’il est un membre de l’organisation terroriste libanaise Hezbollah. Tout comme Ali Atwa, il a été accusé d’avoir participé au détournement du vol 847 de la TWA, le 14 juin 1985. Hamadei a été jugé puis condamné en Allemagne en 1987 et a été libéré en 2005. Pour certains, il serait actuellement au Liban, pour d’autres il aurait été tué au Pakistan. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

Hasan Izz-al-Din

Ce Libanais de 51 ans est membre du Hezbollah libanais. On croit qu’il est actuellement au Liban. Selon le FBI, il aurait lui aussi participé au détournement du vol TWA 847 de 1985 qui a causé la mort d’un citoyen américain. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars

terroristes

 Muhammad Ahmed Al-Munawar

Muhammad Ahmed Al-Munawar a été accusé d’avoir joué un rôle le 5 septembre 1986 dans le détournement du vol 73 de Pan American World Airways lors d’un arrêt à Karachi, au Pakistan. Vingt personnes ont été tuées, dont deux citoyens américains. On croit qu’Al-Munawar réside présentement dans un pays du Moyen-Orient et qu’il est membre de l’organisation Abou Nidal. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars

terroristes

 Wadoud Muhammad Hafiz al-Turki

Tout comme Muhammad Ahmed Al-Munawar et Hasan Izz-al-Din, Wadoud Muhammad Hafiz Al-Turki est accusé d’avoir détourné le vol 73 de Pan American World Airways durant un arrêt à Karachi, au Pakistan. Fumeur invétéré, cet Irakien de 59 ans a travaillé comme ingénieur civil et on croit qu’il vit maintenant dans un pays du Moyen-Orient. On croit aussi qu’il est un membre de l’organisation Abou Nidal, un mouvement palestinien de tendance dure placée sur la liste des organisations terroristes de plusieurs pays. Récompense : jusqu’à 5  millions * La photo a été prise en 2000.

terroristes

Muhammad Abdullah Khalil Hussain Ar-Rahayyal

Ce Libanais, ou Palestinien, de 49 ans a une cicatrice sous l’oeil gauche et une autre sur la joue droite. On croit qu’il vit actuellement dans un pays du Moyen-Orient. Considéré comme l’un des membres de l’organisation Abou Nidal, il est accusé d’avoir détourné le vol 73 de Pan American World Airways, le 5 septembre 1986. Récompense ; jusqu’à cinq millions de dollars.

terroristes

 

Jamal Saeed Abdul Rahim

Ce Libanais (ou Palestinien) de 49 ans serait lui aussi un membre de l’organisation Abou Nidal. On croit qu’il a participé au détournement du vol 73 de Pan American World Airways, le 5 septembre 1986, durant un arrêt à Karachi, au Pakistan. Il vivrait actuellement dans un pays du Moyen-Orient. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

 

Abdul Rahman Yasin

Cet Américain de 54 ans serait le seul fugitif de l’attentat qui a touché le World Trade Center de New York le 26 février 1993. L’attentat par voiture piégée contenant un explosif de près de 700 kilogrammes de nitrates a fait six morts et a blessé de nombreuses personnes. Il devait en fait provoquer l’effondrement de l’un des immeubles. Signe particulier : Yasin est épileptique. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

Jaber A. Elbaneh

Né au Yémen, Jaber A. Elbaneh, 48 ans, est recherché pour avoir aidé six membres d’Al-Qaïda en leur fournissant des vêtements et des lampes de poche. Comme eux, Elbaneh, qui travaillait dans une usine de fromages) a été formé dans un camp afghan. Les six hommes ont été arrêtés et Elbaneh s’est constitué prisonnier au Yémen, avant de s’évader de prison. On croit que l’homme, père de sept enfants, est toujours au Yémen. Récompense : 5 millions.

terroristes

Ramadan Abdullah Mohammad Shallah

Ce Palestinien de 56 ans a un doctorat en économie d’une université britannique et a travaillé longtemps comme professeur dans des universités de plusieurs pays. Il est l’un des fondateurs du Jihad islamique en Palestine (une organisation considérée comme terroriste par l’Union européenne et les États-Unis). Il est aujourd’hui le leader et le secrétaire général de l’organisation dont le siège se trouve à Damas, en Syrie. Ses hommes ont lancé un grand nombre de roquettes sur Israël au début 2014. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

 Abdelkarim Hussein Mohamed Al-Nasser

Ce Saoudien, dont on ne connait pas la date de naissance, a participé à l’attentat à la voiture piégée des tours Khobar qui avait tué 20 personnes (dont 19 Américains) en 1996 à Dhahran, en Arabie saoudite. On croit qu’il vit aujourd’hui en Iran et qu’il est le leader de l’organisation terroriste saoudite Hezbollah. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

Ali Saed Bin Ali El-Hoorie

Ce Saoudien de 49 ans aurait lui aussi participé à l’attentat des tours Khobar, en Arabie saoudite, le 25 juin 1996. On croit qu'El-Hoorie est membre du Hezbollah saoudien. Récompense : jusqu’à 5 millions

terroristes

Ahmad Ibrahim Al-Mughassil

Ce Saoudien de 47 ans serait le chef de l’aile militaire du Hezbollah saoudien. Il est lui aussi accusé d’avoir bombardé les tours Khobar du complexe militaire de Dhahran, en Arabie saoudite, le 25 juin 1996. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

 

Ibrahim Salih Mohammed Al-Yacoub

Ce Saoudien de 48 ans a aussi été accusé d’avoir participé au bombardement, le 25 juin 1996, des tours Khobar dans le complexe militaire de Dhahran, en Arabie saoudite. Il serait l’un des membres de l’organisation terroriste Hezbollah. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

Abdullah Ahmed Abdullah

Cet Égyptien de 51 ans aurait participé à l’attentat contre les ambassades américaines de Dar es-Salaam, en Tanzanie, et de Nairobi, au Kenya, le 7 août 1998. Une camionnette piégée a explosé, faisant 213 morts. Abdullah se serait alors enfui au Pakistan. Il a une cicatrice sur le côté droit de la lèvre inférieure. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

Jehad Serwan Mostafa

Cet Américain de 33 ans est diplômé en économie. Le FBI considère qu’il est l’un des cerveaux de al-Shabaab, un groupe islamiste qui contrôle le sud de la Somalie. L’homme est gaucher, il parle anglais, arabe et somalien. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

 Jamel Ahmed Mohammed Ali Al-Badawi

Ce Yéménite de 54 ans qui ne parle qu’arabe est accusé d’avoir participé au bombardement du USS Cole, le 12 octobre 2000, à Aden, au Yémen. Le contre-torpilleur américain avait été endommagé et l’attentat a tué 17 marins américains. Al-Badawi a été fait prisonnier par les autorités yéménites suite à cet attentat, mais il s’est évadé de prison en avril 2003. Il a été repris en mars 2004, pour s’évader encore une fois en février 2006. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.    

terroristes

Adnan G. El Shukrijumah

Ce Guyanéen de 39 ans, né en Arabie saoudite, est accusé de complot en vue de s’attaquer au métro de New York en septembre 2009. Membre influent d’Al-Quaïda, il aurait dirigé les opérations extérieures du mouvement. Il est de petite stature (entre 5’3 et 5’6, et a un nez très accentué. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

Isnilon Tononi Hapilon

C'est le chef des islamistes aux Philippines. Selon le FBI, Isnilon Totoni Hapilon serait l'un des chefs du mouvement séparatiste Abu Sayyaf. Ce groupe, proche d'Al Qaïda, occupe une partie de l'archipel et s'étendrait en Indonésie et en Malaisie. Le groupe se distingue pour ses actes de tortures et ses assassinats. Hapilon est diplômé de l’école d’ingénierie de l’université des Philippines et on croit qu’il voyage en Arabie saoudite et en Malaisie. Récompense : 5 millions de dollars.

terroristes

Zulkifli Abdhir

Ce Malaisien de 48 ans a étudié en ingénierie aux États-Unis. On croit qu’il vit au sud des Philippines depuis 2003. On l’accuse d’être le leader du KMM [association de moudjahidines de Malaisie], une organisation terroriste, et qu’il enseigne la fabrication de bombes à certaines organisations terroristes, entre autres le groupe Abou Sayyaf, actif dans le sud des Philippines. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars.

terroristes

Saif Al-Adel

Cet Égyptien, âgé entre 51 et 54 ans, serait affilié au Jihad islamique égyptien et serait l’un des membres les plus importants d’Al-Quïda. C’est lui qui aurait assuré l’intérim à la tête de l’organisation terroriste après la mort d’Oussama ben Laden, avant de céder la place à Ayman al-Zawahiri. Il aurait participé aux attentats contre les ambassades américaines en Tanzanie et au Kenya, le 7 août 1998. Récompense : jusqu’à 5 millions de dollars

terroristes

Ayman Al-Zawahiri

Cet Égyptien de 63 ans est, depuis la mort d’Oussama ben Laden, l’homme le plus recherché du monde. Al-Zawahiri est un médecin et le fondateur du Jihad islamique égyptien [EIJ]., une organisation qui s’oppose au gouvernement égyptien et veut le renverser par la violence.

Vers 1998, le EIJ s’est fusionné avec Al-Qaïda. Selon le FBI, Al-Zawahiri aurait participé au bombardement des ambassades américaines de Dar es-Salaam [Tanzanie] et Nairobi [Kenya]. Depuis 2011, il aurait succédé à Oussama ben Laden à la tête d'Al-Quïda. Il parle arabe et français. Récompense : c'est le jack-pot, avec une récompense pouvant atteindre 25 millions de dollars !  
 

Commentaires