Retour

Tout sur la chicane royale: l'évolution du conflit monarchique!

reine Elizabeth II, Meghan Markle et le prince Harry vêtus de bleu

Kate Middleton et Meghan Markle. Meghan Markle et Kate Middleton. C'est sous forme de duel entre les duchesses que la chicane royale britannique s'est initialement entamée, quelque part en 2016 ou 2017. Du moins, c'est ce qu'on croyait, à l'époque. Au cours des derniers mois, le monde entier a pu réaliser que la chicane royale ne se limitait pas à ces deux seules joueuses, Kate et Meghan. C'est la famille la plus en vue du Royaume-Uni dans son entièreté qui est aux prises avec un sérieux conflit interne. Une discorde – voire un mal de vivre – qui a mené le prince Harry, son épouse et leur fils Archie à déménager chez nous, au Canada! Menons notre petite enquête à l’intérieur des murs du palais britannique pour tenter d’élucider cette grosse chicane royale

 

Depuis le début de l’idylle entre le prince Harry et l’ancienne star de la télésérie Suits, Meghan Markle, les racontars vont bon train que la brunette et sa belle-sœur, Kate Middleton, sont incapables de se sentir. La femme du prince William aurait même fait des pieds et des mains pour empêcher Meghan de se joindre à la famille royale.

Mais tout ça appartient désormais au passé, car la relation (ou plutôt la non-relation) entre Kate et Meghan n'est pas ce qui a pu produire, à elle seule, la séparation du prince Harry et de son petit cocon familial du reste du clan royal.

Et si on retraçait, étape par étape, les éléments importants de cette chicane qui a pris des proportions royalement bouleversantes?

 

Timeline de l'évolution de la chicane royale

Juin 2016 : Meghan Markle tombe dans l’œil des médias et, du coup, des paparazzis, alors qu’elle commence officiellement à fréquenter le prince Harry.

27 novembre 2017 : La bonne nouvelle fait le tour du monde… Eh oui : Harry et Meghan sont fiancés! Par la même occasion, la potentielle future princesse doit faire face à des commentaires racistes, étant l’enfant d’un père à la peau blanche et d’une mère afro-américaine…

Automne 2017-printemps 2018 : Meghan devient le sujet numéro un des tabloïds britanniques. Pourquoi? Parce que selon certains, elle ne porte pas toujours les bonnes tenues, elle n’agit pas selon le protocole royal – ce qui déplairait grandement à la reine Elizabeth II – et elle serait apparemment en froid avec sa future belle-sœur, l’épouse du prince William, Kate Middleton.

19 mai 2018 : Meghan épouse le prince Harry, lors d’une spectaculaire et touchante cérémonie dont tout le monde se souvient.

Octobre 2018 : La duchesse et son prince annoncent qu’ils attendent la venue d’un premier enfant. La folie médiatique reprend son cours : les tenues de grossesse de la future maman, son attitude, sa santé, etc., tout y passe et s’ajoute à ça (encore!) son éternelle chicane avec Kate, sa relation conflictuelle avec son père et la manière dont elle entend élever un enfant royal de « race mixte », en prime avec la nationalité américaine et britannique…

6 mai 2019 : Le petit Archie Mountbatten-Windsor voit le jour… et il est mignon comme tout.

Été 2019 : Les tabloïds britanniques reprochent à Meghan de se cacher et de ne pas pleinement remplir ses responsabilités en tant que membre de la royauté, durant son congé de maternité…

Début octobre 2019 : Le prince Harry et Meghan annoncent qu’ils poursuivent des médias britanniques, principalement le tabloïd Mail on Sunday, pour tous les articles négatifs dirigés contre Meghan depuis des années. Au cœur desdites publications, on retrouve une lettre privée de la duchesse adressée à son père, ainsi que des remarques désobligeantes lors de sa grossesse et concernant son rôle de mère. Harry lance un cri du cœur pour que toute cette intimidation contre son épouse cesse.

Mi-octobre 2019 : Un documentaire sur le couple royal est présenté et, dans celui-ci, on voit une Meghan émotive qui admet qu’elle ne va pas très bien… Une source confie que le couple prendra prochainement une pause.

Décembre 2019 : Harry, Meghan et leur fils passent le temps des Fêtes au Canada, profitant d'environ six semaines de vacances pour décompresser et se retrouver, loin de tout ce stress royal.

8 janvier 2020 : Harry et Meghan prennent le monde entier par surprise en annonçant via les réseaux sociaux qu'ils comptent se retirer partiellement de la famille royale, renonçant du coup à leur titre de membres de premier plan de la royauté britannique et indiquant par le fait même qu'ils désirent désormais être indépendants, financièrement parlant. Ils soulignent aussi leur envie de s'installer en Amérique du Nord et de mettre sur pied une nouvelle œuvre de charité.

10 janvier 2020 : Surprise! Meghan est de retour au Canada, auprès du petit Archie qui, lui, n'avait jamais quitté le pays après les vacances festives de la famille et se faisait garder chez les Mulroney (Jessica Mulroney étant une bonne amie de Meghan). Le prince Harry demeure quant à lui au Royaume-Uni.

13 janvier 2020 : La reine prend rapidement les choses en main... et on la comprend! Les yeux du monde entier sont rivés sur sa famille. Pendant que Meghan reste au Canada avec son garçon, la reine réunit le prince Charles et ses deux fils, William et Harry, pour une rencontre de type gestion de crise. Meghan assiste à l'entretien par le biais d'une vidéo conférence.

Bref, qu'est-ce qui est ressorti de tout ça? 

  • Même si elle s'en voit extrêmement attristée, la reine a accepté que son petit-fils déménage en partie au Canada (tant et aussi longtemps que ses allers-retours avec le Royaume-Uni soient fréquents et efficaces).
  • Harry, Meghan et Archie (et peut-être d'autres marmots à venir, qui sait?) pourront vivre de façon plus indépendante en famille, tout en demeurant membre de la famille de la reine.

Ces notions sont un peu vagues, mais elles semblent démontrer tout de moins un intérêt honnête de la part de la famille royale de tout faire pour maintenir le bonheur de ses membres.

18 janvier 2020 : Harry et Meghan renoncent officiellement au titre « d'altesse royale ». Ils ne recevront plus de fonds publics et ils devront rembourser l'argent dépensé pour rénover leur beau cottage de Windsor. À noter que ces changements entreront en vigueur ce printemps. En parallèle, le père de Meghan a ressenti le besoin d'exprimer sa façon de penser à la presse britannique... Apparemment, il ne comprend pas la décision de Meghan et du prince Harry de se retirer de la famille royale et il en a même honte! Il est allé jusqu'à dire que la fille qu'il a élevée n'aurait jamais agi de la sorte et qu'au fond, ce n'est que l'argent qui intéressait Meghan. Ouch! Cette sortie publique du père de Meghan n'aidera certainement pas à les rapprocher... 

Doit-on s'attendre à d'autres développements concernant la chicane royale? Probablement... mais espérons que tout le monde aura le temps de respirer un peu entre-temps...

Anniversaires du mois