Retour

Journée mondiale du lavage des mains : ces endroits pleins de microbes

femme qui se lave les mains avec un bracelet en or

On rechigne à agripper un poteau, dans le métro ou l’autobus, parce que celui-ci est certainement recouvert en entier de microbes qui n’attendent que notre main pour nous transmettre un virus quelconque! Pourtant, il existe une foule d’endroits ou d’objets plus communs qui sont un « nid à microbes ». En cette Journée mondiale du lavage des mains, c’est le temps de faire le point… et d’intégrer un lavage fréquent des mains à notre routine quotidienne!

 

La toute première Journée mondiale du lavage des mains s’est tenue le 15 octobre 2008 et ce, à travers de nombreux pays aux quatre coins de la planète. Son objectif? Sensibiliser le maximum de personnes à l’importance de se laver fréquemment les mains afin d’éviter la propagation de virus et de surtout prendre l’habitude de le faire après avoir été à la salle de bain et avant de manger.

 

Cependant, il est aussi important de se laver les mains à d’autres moments clés de la journée et pas seulement après avoir serré la main d’une personne inconnue. Parce que, mine de rien, certains endroits et objets sont pleins de microbes « affamés »…

 

À la maison

Même si vous êtes accro au ménage et que vos mains sont plus souvent qu’autrement en train de frotter un endroit de votre demeure, sachez qu’il y a certains « nids à microbes » qui sont plus tenaces que d’autres. En effet, parmi les lieux (ou les objets) où la concentration de microbes est la plus élevée, à la maison, on retrouve :

  • l’évier de la cuisine
  • le lave-vaisselle
  • le four (spécialement ses boutons et petites roulettes)
  • le porte-brosse à dent
  • la cafetière
  • le comptoir de la cuisine (surtout le coin où vous vous installez souvent pour cuisiner)

 

Nécessairement, on aurait pu penser que le bol de toilette s’y retrouverait. Comme quoi ce sont parfois les choses les moins évidentes qui sont les plus risquées!

 

À surveiller de près…

Si vous êtes du type à aller souvent au restaurant, que ce soit sur l’heure du dîner avec des collègues de travail ou en famille le week-end, sachez que les menus des restaurants peuvent être des « nids à microbes ». Nos doigts ne les trouvent pas collants pour rien! Un autre lieu qui pourrait vous rendre malade : le supermarché. Bon, pas votre épicerie en particulier, mais les paniers sur lesquels vous posez nonchalamment vos mains, sans vous poser de questions! En effet, selon des recherches, près du 2/3 des paniers d’épicerie pourraient être porteurs de bactéries fécales. Ouin…

 

Assurez-vous de vous laver les mains, également, après avoir utilisé :

  • une pompe à essence
  • les ustensiles dans un buffet de restaurant

 

Un peu de gel antibactérien peut faire l’affaire, quand vos yeux sont incapables de repérer un lavabo.

 

Psitt : les professionnels de la santé recommandent de compter jusqu’à 15 lorsqu’on se frotte les mains avec du savon, puis jusqu’à 10 quand on les rince.

 

(sources : journee-mondiale.com, selection.ca, mariefrance.fr et croixrouge.ca)