À chaque mois de janvier, une foule d’idées de résolutions – certaines inspirantes, d’autres totalement loufoques – circulent sur le Web ou sont prises par vos proches, même. Parmi celles-ci, on dénote des tendances, depuis quelques années, comme le « Dry January » où il ne faut pas boire une seule goutte d’alcool pendant les 31 jours du mois. Eh bien, voilà qu’une alternative est offerte au « DryJan » : êtes-vous prête pour le « Veganuary »?

 

D’accord, le mois de janvier est déjà entamé, mais ce n’est pas une excuse pour ne pas prendre de résolution ou ne pas adopter une bonne habitude, quelques jours en retard! Justement, si l’envie vous a déjà traversé l’esprit de découvrir des mets typiquement végétaliens ou de varier davantage votre alimentation, le moment est plus que bien choisi. En effet, les adeptes du « Veganuary » tentent présentement d’attirer de plus en plus de nouveaux initiés à leur mouvement encourageant la nourriture végétalienne, principalement à base de plantes, de fruits, de légumes et de légumineuses.

 

Le mouvement canadien prend de l’ampleur

Le « Veganuary » est désormais une tradition annuelle pour l’Association végétarienne de Toronto. Conscients que de demander aux personnes de complètement faire une croix sur la viande et le poisson n’est pas une mince tâche, ni une décision qui se prend sur un coup de tête, les créateurs de ce mouvement croient présenter une option à la fois saine et simple pour ceux qui souhaitent éventuellement faire le saut vers un régime alimentaire strictement végétalien. Le but, c’est d’y aller par étape. Oui, le concept du « Veganuary » est évidemment de passer le mois de janvier en entier sans s’approcher de viande et de poisson, mais pour un départ moins brusque, les organisateurs proposent d’y aller avec seulement une semaine. Après ce délai, s’ils désirent poursuivre leur défi, les participants peuvent se lancer tête première pour trois semaines supplémentaires.

 

Un peu d’aide, SVP!

Vous êtes peut-être en train de vous dire que c’est bien beau le « Veganuary », mais est-ce possible d’avoir un peu d’aide pour atteindre votre objectif? Oui, ça l’est! De nombreuses recettes et idées de collations sont offertes aux participants, que ce soit des soupes aux lentilles ou des tacos végétaliens, par exemple. Les végétaliens eux-mêmes pourront vous confirmer que ce n’est pas parce qu’ils éliminent la viande, le poisson et les produits laitiers de leur système qu’ils ne mettent pas du plaisir pour autant dans leur assiette au quotidien! Apparemment, une augmentation importante du taux de participation au « Veganuary » a été enregistrée cette année : on parle quand même de 150% plus d’engouement.

 

Vous voyez, il n’est pas trop tard pour tenter le défi et être végétalienne jusqu’au 1er février. Mais bon, pour le fun, vous pouvez aussi calculer 31 jours à compter de votre date de départ pour être vraiment concept avec un mois complet de végétalisme!


Vous aimerez aussi


Les plus récents