Retour

Le vrai bonheur serait-il atteint à 70 ans?

femme d'environ 70 ans qui sourit et fait le signe de la paix avec ses doigts

Qu’est-ce qui définit réellement le bonheur? Chaque personne a sa perception bien précise de ce qui la rend heureuse au quotidien et au fil des années. Le bonheur a beau être rassembleur, mais à la base, c’est extrêmement personnel. Comme le temps – la vie – s’écoule à un rythme fou, isoler ce moment où le bonheur est à son point culminant devient difficile… Eh bien, selon un gros pourcentage de la population, le vrai bonheur serait atteint à 70 ans!

 

Arrêtez-vous quelques minutes et prenez le temps d’y penser… Qu’est-ce qui vous empêche d’être 100% heureuse, en ce moment? Qu’est-ce qui vous fait mettre les freins, peut-être inconsciemment, créant un barrage entre vous et l’obtention d’une bonne dose de bonheur nécessaire? Le stress, l’angoisse de la performance et le manque de temps : voilà probablement trois réponses qui vous viennent instantanément en tête. Suite à cette réflexion, il est normal d’en venir à la conclusion que l’âge du réel bonheur se situe plus tard dans la vie.

 

Cesser de trop vouloir, à tout prix…

Selon des études, 84% des personnes âgées de 70 ans et plus disent n’avoir jamais été aussi pleines de bonheur qu’elles le sont actuellement. Selon elles, avec l’âge vient le constat qu’il faut cesser de s’en faire pour un rien, qu’il est important d’arrêter de vouloir plaire à tout prix en n’écoutant pas sa petite voix intérieure. Bouger régulièrement et enfin prendre le temps de s’adonner à une passion peut-être négligée depuis des années, voilà ce qui permettrait à 84% des personnages âgées de 70 ans et plus de se sentir au top de leur forme. Puis, un grand nombre de ces mêmes personnes sont à la retraite, alors en enlevant le stress lié au boulot ou l’angoisse de satisfaire un patron, ça aide beaucoup.

 

La courbe du bonheur

Petit fait très intéressant : d’autres recherches mentionnent qu’il existe une courbe du bonheur et que même si celle-ci atteint son apogée vers l’âge de 70 ans, une autre période de la vie se démarque aussi… En effet, un premier « pic » du bonheur serait normalement atteint vers la fin de l’adolescence, pour redescendre un peu dès 18 ans. Il semblerait que le plus bas niveau de cette courbe du bonheur se situerait vers le milieu de la cinquantaine.

 

Il est évidemment impossible d’affirmer à 100% que le bonheur – le réel bonheur – est atteint à 70 ans pour tout le monde, même si ces études sont intéressantes et pertinentes. Parce qu’il en revient à chaque personne de créer son propre bonheur…

 

(sources : lapresse.ca, francetvinfo.fr et ouest-france.fr)