Retour

Les bienfaits méconnus de la canneberge

Alors que certaines personnes n’hésitent pas à l’intégrer à leur menu hebdomadaire, voire quotidien, d’autres préfèrent la voir une seule fois par année : sur la table, en tranches ou en sauce dans un bol à côté de la dinde lors du Réveillon! Pourtant, la canneberge gagne vraiment à être connue, car ses vertus sont nombreuses. Découvrez votre nouvelle alliée, celle qui vous aidera à passer un temps des Fêtes avec peut-être un peu moins de soucis de santé!

 

Il y a plus de 200 ans, on avait souvent recours à la canneberge pour aider à soigner les blessures. On l’utilisait pour concocter un genre de baume épais qu’on appliquait directement sur la peau, pour soulager la douleur et accélérer la guérison. À l’évidence, la médecine a bien évolué depuis, mais les effets magiques de ce petit fruit rouge peuvent encore se faire ressentir...

 

L’indésirable infection urinaire

Cette vertu de la canneberge est certainement la moins méconnue. Malheureusement, l’infection urinaire est assez fréquente chez la femme, beaucoup plus que chez l’homme. Ça, vous le savez probablement déjà. En Amérique du Nord, il est estimé que 20% à 40% des femmes adultes ont déjà eu au moins une infection urinaire. Même que de 2% à 3% d’entre elles en ont une chaque année. C’est là que la canneberge entre en ligne de compte : elle contient de puissants antioxydants qui agissent comme un bouclier! Sans farce, pour expliquer la chose simplement, disons que cette sorte spécifique d’antioxydants empêche les bactéries d’élire domicile sur les parois de la vessie, de s’y agripper solidement comme à une bouée de sauvetage et de se multiplier. En urinant, ces bactéries s’éliminent de façon naturelle. C’est pourquoi plusieurs personnes boivent un verre de jus de canneberge tous les jours. Oui, son goût est peut-être un peu trop amer pour certaines papilles capricieuses, mais le jus de canneberge est désormais offert de plusieurs façons (rouge, blanc, avec de la framboise, etc.) et tant qu’il est 100% naturel – donc n’optez pas pour un « cocktail » à la canneberge, mais bien un jus – il saura faire l’affaire!

 

Recommandée par les dentistes!

Non, l’idée n’est pas de se faire une purée de canneberge et de la brosser directement sur vos dents. On n’en est quand même pas là! Par contre, ses vertus anti-bactéries sont efficaces là aussi : elle empêche l’adhésion de bactéries aux dents et aux gencives, diminuant du coup la plaque dentaire et prévenant les caries.

 

Finalement, la canneberge serait reconnue comme une partenaire non négligeable dans la diminution des risques de certains cancers, ainsi que dans la prévention de maladies cardiovasculaires.  

 

Et puis, qu’avez-vous à perdre? Si vous avez donné une chance à des boissons ou à des aliments tels que le cognac ou le sushi, sachez que la canneberge c’est aussi un goût qui se développe!


Vous aimerez aussi