Retour

Les vélos-pupitres s’installent dans les bibliothèques de Montréal!

Dépenser de l’énergie tout en s’évadant dans un autre univers, grâce à la littérature? C’est désormais possible dans les bibliothèques de Montréal! En effet, les premiers vélos-pupitres, appareils visant à aider les enfants et les adolescents atteints d’un trouble du déficit de l’attention à mieux se concentrer lorsqu’ils lisent, viennent de faire leur apparition aux quatre coins de la ville… et ils sont déjà extrêmement populaires.

 

Canaliser votre énergie en pédalant, peut-être y avez-vous déjà pensé et même aimé en faire l’expérience, que ce soit en couple, en famille, entre amis ou en solitaire. Cependant, il ne s’agit pas, maintenant, d’une promenade estivale à vélo simplement pour vous changer les idées ou vous dégourdir les jambes. C’est plutôt une belle initiative mise de l’avant par le réseau des bibliothèques de Montréal, dans le cadre du programme Municipalité Amie des Aînés – Accessibilité Universelle.

 

Une cinquantaine de pupitres prêts à voyager!

Les vélos-pupitres viennent tout juste de « s’enregistrer » à leur bibliothèque attitrée que, déjà, l’engouement se fait ressentir. La demande est telle que certains établissements prévoient de fonctionner avec un système de réservation. En tout, ce sont, pour l’instant, 57 vélos-pupitres qui sont prévus pour les 45 bibliothèques de Montréal et ce avec l’optique de couvrir les 19 arrondissements.

 

Parce qu’à deux, c’est mieux!

Le concept est simple : une personne s’installe sur la chaise, dépose son livre sur le pupitre et pédale. Un concept qui se veut déjà gagnant sur toute la ligne, mais la pratique du vélo-pupitre en bibliothèque peut être visitée de plusieurs façons. Par exemple, certains établissements aiment bien mettre deux appareils un à côté de l’autre dans leur salle de lecture. Ainsi, pendant qu’un enfant pédale, son grand frère, sa sœur aînée, un de ses parents ou un adulte de son entourage peut se joindre à lui. Évidemment, il en revient à chacun de pédaler et de lire son livre à son rythme, mais c’est certainement un beau moment à passer avec un membre de sa famille. Si jamais l’envie vous prend de poursuivre vous-même l’aventure à la maison, des versions de vélo-pupitre plus « professionnel » sont offertes en magasins pour les adultes.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

The only scary thing about today is that the best spot for this bike is smack in the middle of my unfinished living room. 👻 #ThatDarnOttomonAndRug. Unfortunately it’s going to stay half-done until we move within the next year, since we are waiting to see the new space configurations. Anyway, some things in life waltz right in without you even knowing you needed it. Insert, the @flexispot_sitstandmove V9 Desk Bike. I mean, is this not a no-brainer for those of us that have to get work done but don’t want to be sedentary all day? I wonder if you could swap this out for your desk, for my office gals?? Because you don’t actually break a sweat while riding (couldn’t read & type while aggressively riding anyway) there’s no need to get into full workout gear to multi-task. No excuses for me now, except I’ll be peddling while curling mini candy bars into my mouth all day. 🍫 Happy Halloween! #GetFlexiFit

Une publication partagée par Brandi (@brandisoileau) le

 

Le vélo-pupitre : un bon coup de pédale vers l’avant pour aider les jeunes atteints d’un trouble du déficit de l’attention!


Vous aimerez aussi