Retour

Pourquoi aimez-vous autant l’odeur des livres?

jeune femme avec des lunettes qui sent un livre vert

Ah, ce sentiment de tourner les pages encore inexplorées d’un roman qui se retrouve pour la première fois entre vos mains! Puis, n’y a-t-il pas quelque chose d’irrésistiblement mystérieux à souffler sur un vieux livre couvert de poussière, avant de s’y plonger le nez? Cette odeur particulière qu’a un livre, à n’importe quel stade de sa vie, vos narines semblent la reconnaître entre mille… Eh bien, on sait maintenant pourquoi vous aimez autant l’odeur des bouquins!

 

Que ce soit en entrant dans une librairie, en effectuant une visite à votre bibliothèque municipale ou en passant devant votre propre étagère à livres à la maison, c’est parfois plus fort que vous… Vos mains prennent le premier livre sur lequel elles tombent par prétexte de vouloir y jeter un œil, alors qu’au fond, vous voulez seulement vous approprier son odeur rassurante pendant quelques secondes. N’en soyez pas gênée, vous êtes loin d’être la seule à avoir ce réflexe! Et on est enfin en mesure de vous dire pourquoi l’odeur des livres vous est si ensorcelante, grâce aux récentes recherches d’un groupe de scientifiques bouquineurs… 

 

Vive les nouveautés sur les rayons!

Le livre neuf – tout frais, tout beau – parvient à vous charmer principalement en raison du papier et des substances utilisées lors de sa fabrication. Par exemple, la pâte à papier, lorsque produite par voie chimique, est obtenue grâce à des procédés au bisulfite (acide) et au sulfate (alcalin). Mais bon, il n’y a pas que le papier d’un nouveau livre qui entre en ligne de compte, l’encre et les adhésifs utilisés pour la reliure aussi.

 

Nostalgie, quand tu nous tiens…

Pour sa part, le livre dit « âgé » ou ayant du vécu (c’est plus charmant ainsi!), possède un parfum plus prononcé et facile à identifier pour les nez scientifiques de ce monde. Ainsi, ses pages dégagent un arôme de vanille, de benzaldéhyde (dont l’odeur se rapprocherait de celle de l’amande), d’éthylbenzène et d’éthylhexanol. Tous ces beaux ingrédients se voient libérés quand la cellulose et la lignine du papier commencent à se « décomposer ».

 

Un parfum de livre sur demande?

Petit fait tristounet : à l’époque actuelle, quelques amoureux de la lecture préfèrent avoir recours à la tablette électronique pour lire leurs romans… Les vrais fans de littérature ont parfois envie de leur dire : « Oh que vous ne savez pas ce que vous manquez! ». En fait, oui, plusieurs savent ce qu’ils manquent en négligeant le livre traditionnel… Du coup, un parfum en aérosol a été créé et il reproduirait assez bien l’odeur du livre! Son nom : Smell of Books, tout simplement. Ainsi, vous n’avez qu’à le vaporiser autour de vous quand vous vous adonnez à votre moment de lecture électronique. À noter qu’il est offert en plusieurs fragrances (au coût de 9, 99$) :

  • parfum classique du vieux livre
  • parfum du nouveau livre
  • parfum de romance
  • parfum de chat (oui, oui!)
  • parfum de bacon croustillant

 

Mise en garde : si vous avez l’habitude de lire dans le transport en commun, regardez où vous vaporisez avant!

 

(sources : curioctopus.fr et smellofbooks.com)


Vous aimerez aussi


Plus d'articles