Retour

Pourquoi vous devriez faire votre yoga à poil!

En allant à un cours de yoga, on a parfois l’impression que c’est un défilé de mode ou une compétition à savoir qui a les pantalons les plus in! Et si vous cessiez de vous compliquer la vie en optant pour la nouvelle tendance, le yoga nu? Apparemment, outre qu’il soit plus agréable pour votre portefeuille, le yoga nu serait aussi bon pour la santé

 

Mais qu’est-ce qui peut pousser une personne à faire du yoga dans son plus simple appareil et surtout, pourquoi devriez-vous l’imiter? Eh bien, des experts maintiennent que cette pratique est encore plus optimale sur les plans physique, psychique et spirituel. Facile à comprendre pour le côté physique : l’un des buts premiers du yoga est de développer sa flexibilité, alors sans vêtements, il n’y a vraiment aucune limite pour vous empêcher de bouger.

 

Être bien dans sa peau, c’est aussi aimer son corps nu!

Par contre, en pratiquant le yoga, une personne cherche aussi à se détendre et à évacuer tout son stress, ou du moins une bonne partie. Se retrouver subitement à poil – même si c’est à la maison – ça peut rendre mal à l’aise… « Ben non, au contraire », vous diront les adeptes de yoga nu! C’est apparemment très bon pour l’estime de soi. Il n’y a rien de sexuel là-dedans. Et même dans les endroits qui offrent des cours de yoga nu en groupe (mais on vous suggère tout de même d’y aller graduellement et de commencer dans votre propre salon avant), les enseignants insistent pour dire qu’il n’y a aucun voyeurisme là.

 

Un peu d’histoire

Le yoga nu est-il vraiment une nouvelle tendance? Tendance, oui, mais une nouveauté, pas réellement. Effectivement, cette pratique – également appelée « naga yoga » - serait venue au monde quelque part dans les années 1960, au sein d’une communauté hippie de la Californie. Pas trop de surprise de ce côté : une âme hippie et le yoga nu, on dirait que c’est une combinaison parfaite!

 

C’est cependant à New York, en 2001, que le premier centre de pratique de yoga nu a officiellement ouvert ses portes.

 

Quoi faire si… vous savez…

Avant chaque cours de yoga nu en groupe, le prof s’assure de répéter les règlements, pour les nouveaux venus. Outre l’interdiction de dévisager, complimenter et toucher les autres, quelques conseils sont également faits aux hommes si jamais ils ont une érection durant la classe. Parce que oui, ça peut arriver et c’est normal en faisant travailler ainsi le corps humain! Bref, il s’agirait d’adopter la posture de l’enfant (balasana) : il faut s’agenouiller au sol, les jambes ensemble afin que les gros orteils se touchent, les bras le long du corps et le front en contact avec le sol.

 

À noter que les femmes et les transgenres peuvent conserver leur petite culotte, s’ils le souhaitent.

 

Un, deux, trois : tout le monde à poil pour se sentir bien et en santé!

Psitt : et pourquoi ne pas faire un petit entraînement au lit tant qu’à y être!

 


Vous aimerez aussi