Retour

Prenez une pause de rasage : c’est bon pour la santé!

Vous avez tendance à virer un peu paranoïaque, en été, en scrutant vos jambes à la loupe, à la recherche du moindre poil rebelle qui s’est taillé une place même si vous vous êtes rasée (ou épilée) la veille? Eh bien l’hiver, vous avez un peu moins de tracas de ce côté! Dans les faits, il est même recommandé de prendre une petite pause de rasage, car c’est bon pour la santé...

 

Vous cherchez à vous convaincre vous-même de prendre quelques semaines de congé de rasoir ou vous voulez faire comprendre à votre tendre moitié que c’est une bonne idée de le faire? Retenez bien les quatre points suivants et vous serez en mesure de prendre une décision... ou de mieux lui faire avaler la pilule!

 

Plus de poil = moins de bobo!

En vous débarrassant de votre poil, ça va un peu de soi que vous vous exposez à des risques d’infections. Vous vous retrouvez avec une couche de protection de moins sur le corps! Surtout qu’en vous rasant, il peut vous arriver de vous faire de petites coupures qui, elles, peuvent aussi s’infecter. Puis, si vous êtes du type à faire beaucoup d’activité physique, en rasant vos aisselles, votre transpiration coule plus librement sur votre peau que si elle était « retenue » en partie captive par vos poils. Ainsi, un petit effet de friction peut causer de l’irritation.

 

Le poil : l’isolant naturel par excellence

« J’ai froiiiiiiiiiiiiiiiiiid! ». Si on faisait un palmarès des mots qui sortent le plus souvent de votre bouche, de novembre à mars, ceux-ci trouveraient facilement leur place parmi votre top 3? Eh bien, gâtez-vous cet hiver et gardez votre petite couche d’isolant naturel! Sans blague, votre température corporelle est directement liée à votre pilosité. Vous êtes familière avec le concept de la chair de poule, non? La position adoptée par vos poils sert à vous protéger du froid ou, au contraire, à vous aider à évacuer un peu de chaleur. Bref, si vous êtes frileuse, rasez-vous moins souvent!

 

Un petit duvet : un superpouvoir de séduction!

Selon des études, les poils auraient le pouvoir de dégager des phéromones à des milles à la ronde… Bon, peut-être pas à ce point, mais ce serait scientifiquement prouvé. Les phéromones étant considérées comme une arme de séduction, en cessant de vous raser, cet hiver, vous vous débarrasserez peut-être de votre statut de célibataire, qui sait?

 

Vos petits poils sont-ils responsables de vos plus gros orgasmes?

Évidemment, on a gardé l’argument le plus convaincant pour la fin! De petites terminaisons nerveuses se trouvent à la base de chacun des follicules pileux de votre pubis. Ainsi, lors de vos ébats sexuels, votre plaisir peut être décuplé simplement par un effet de friction sur vos poils de pubis. Allô orgasme intense!

 

Gageons que ça vous tente de donner une chance à la pause de rasage, n’est-ce pas?


Vous aimerez aussi