Retour

Alcool et antibiotiques: pourquoi faut-il éviter ce duo?

Médicaments et alcool

Faut-il absolument éviter de prendre de l’alcool lorsque l'on prend des antibiotiques et quels sont les risques

Il faut savoir que les effets de l'alcool et des médicaments dépendent tout d'abord de l’individu, et bien sûr, du type de médication. Certaines personnes pourraient ressentir des effets secondaires dès le premier verre, tandis que pour d’autres, l’alcool (en quantité modéré) pourrait ne faire aucune différence.

Cela dit, certains médicaments ne doivent absolument pas être combinés à une consommation d’alcool. C’est le cas par exemple du métronidazole, de la warfarine, du tinidazole et du sulfaméthoxazole - triméthoprime, au risque de causer différents effets secondaires incommodants comme des vomissements, la diarrhée, et on en passe.

Certaines combinaisons, comme la prise d’alcool avec le métronidazole, peuvent également provoquer des effets indésirables possiblement sévères, comme une baisse de tension artérielle, des palpitations cardiaques, des rougeurs et des désagréments digestifs importants.

D'autre part, l'alcool et les médicaments peuvent intensifier leurs effets mutuels, que ce soit des nausées, des maux de tête ou encore la somnolence. Finalement, on note que de combiner antibiotiques et alcool risquent fortement d'irriter l'estomac et le foie, nuire à l’élimination de ces derniers, en plus d'augmenter votre sentiment de fatigue.

Conclusion, si vous désirez prendre un verre malgré votre prise de médicaments, renseignez-vous au préalable auprès de votre pharmacien ou expert de la santé, afin d'éviter les ennuis!