Retour

L'âme soeur: une affaire de subconscient?

Homme et femme dans bibliothèque

Serait-il possible que nous sachions, inconsciemment, dès le début d’une relation, si celle-ci va durer ou si elle sera vouée à l'échec? D'après une étude américaine, notre inconscient pourrait bien nous renseigner...

Pour le savoir, les chercheurs ont observé 135 jeunes nouveaux mariés sur une période de 4 ans. Les couples devaient d’abord répondre à des questions concernant leurs affinités et évaluer leur satisfaction l'un envers l'autre, ainsi qu'envers la relation. Chaque participant devait ensuite effectué un test sur ordinateur, consistant à spontanément associer le mot «positif» ou «négatif» à des mots tels que «génial» et «affreux», apparaissant après des photos de leur partenaire.

Constat des chercheurs: les résultats du test réflexe reflétait bien mieux la réalité du couple, que les réponses données consciemment au questionnaire. En effet, comme le souligne James McNulty, un des principaux auteurs, « les gens ayant des sentiments très positifs envers leur partenaire ont été très rapides pour indiquer que des mots comme ''génial'' étaient positifs, et très lents pour indiquer que des mots comme ''affreux'' étaient négatifs ».

Inversement, ceux qui auraient pris plus de temps à associer les mots comme «génial» avec «positif» ou qui étaient plus rapides à associer des mots comme affreux à négatif, auraient, en dépit de leurs réponses au questionnaire, rencontré plus de difficultés dans le couple.

Autre constat, les chercheurs ont noté que les couples qui discutaient et confrontaient leurs problèmes et insatisfactions, connaissaient davantage de succès que ceux qui préféraient contourner leurs difficultés.

Bref, comme le suggère l'équipe, n’hésitez pas à écouter votre petite voix intérieure et faire face aux problèmes rapidement.