Retour

Les applications de mesure cardiaque manquent de fiabilité

Préinstallées sur nos téléphones intelligents ou téléchargées en quelques clics, les applications de mesure de la fréquence cardiaque sont des outils aussi accessibles qu’attrayants… mais peu fiables.

C’est là la conclusion de l'équipe de chercheurs suisses qui a comparé 4 de ces cardiofréquencemètres électroniques aux données fournies par un véritable électrocardiogramme. Résultat : 1 fois sur 5, il y avait une différence de 20 battements par minutes entre le pouls indiqué par l’application et celui fourni simultanément par l’électrocardiogramme.


10 effets insoupçonnés de l'activité physique


Les applications qui recourent à la photopléthysmographie, c’est-à-dire au contact du doigt contre le capteur tactile de l’appareil, se sont toutefois révélées plus fiables.

Tous les détails dans l’article publié dans l’European Journal of Preventive Cardiology.

Commentaires