Un autobronzant qui protège contre le cancer de la peau tout en vous donnant un joli hâle : est-ce trop beau pour être vrai? Non, selon des chercheurs du Massachusetts General Hospital qui travaillent précisément à ce projet.

Ils ont en effet développé une substance qui active la production de mélanine. Ce pigment est responsable du bronzage, mais il a avant tout pour rôle de protéger la peau contre les radiations solaires cancérigènes.

Ce nouvel autobronzant médicamenteux permettrait donc à la peau de développer son propre écran solaire, sans la nocive exposition aux rayons du soleil qui serait normalement nécessaire à la production de mélanine.

La substance s’est jusqu’ici montrée efficace chez les souris et sur des échantillons de tissus humains, mais la phase d’essais cliniques reste à mener.

D'ici là, l'application régulière d'un bon vieil écran solaire reste de mise.

Les détails de ces travaux sont exposés dans cet article de la revue Cell Reports.

Plus d'articles

Commentaires