Une nouvelle étude vient de révéler que ce sont les hommes investis dans une longue relation qui connaîtraient plus rapidement une baisse de libido.

À bas les clichés ! 

Réalisée par l'Université du Kentucky, cette recherche a analysé 64 études sur le désir sexuel depuis les années 1950. D’après les résultats, les hommes auraient des attentes très élevées quant à leur vie sexuelle et, au fil du temps, la routine et les aléas de la vie affecteraient leur humeur et leur confiance en eux, faisant ainsi baisser leur désir. De plus, la gent masculine se sentirait sous pression de toujours être partant pour folâtrer sous les draps. Leur libido déclinerait ainsi plus rapidement que celle des femmes, lorsqu'elles sont engagées dans une longue relation.

« On s'attend à ce que le désir masculin soit systématiquement élevé et simple, comme si on appuyait sur un interrupteur, tandis que le désir féminin serait un tableau électrique compliqué. En réalité, ils sont tous les deux complexes », explique Kristen Mark, co-auteure de l'étude.


La libido sous tous les angles


Plus d'articles