Retour

Première historique : deux mères ont porté le même bébé au cours d'une même grossesse

Donna jasmine Francis-Smith

Incroyable, mais vrai. Dans le cadre d'une procédure inédite de maternité partagée, deux femmes ont porté le même bébé dans leur ventre respectif.

C'est ce que rapporte The Telegraph, qui s'est entretenu avec les deux nouvelles mamans. Selon le quotidien, Jasmine et Donna Francis-Smith ont accueilli leur fils Otis le 30 septembre dernier.

Il s'agit d'une première historique.

Fécondation in vivo

Ce poupon unique est né par fécondation in vivo, c'est-à-dire que l'ovule a été incubé dans l'utérus de la première mère plutôt que dans un environnement extérieur, comme c'est le cas lors d'une fécondation in vitro.

L'embryon s'est donc développé dans le milieu le plus naturel qui soit.

Évidemment, les médecins n'ont pas attendu le milieu de la grossesse avant de le transférer d'un bedon à l'autre! Après 18h,  l'enfant à naître a quitté le corps de Donna pour rejoindre celui de Jasmine.

bébé Otis

Anecova. Bébé Otis est en bonne santé.

Naturellement, le couple britannique est aux anges. « Ça nous a indéniablement rapprochées émotionnellement », a confié Donna, qui est caporale dans l'armée. Sa conjointe travaille dans le domaine dentaire. Mariées depuis le mois d'avril 2019, elles sont toutes deux originaires de Nottinghamshire, en Angleterre.

Des chercheurs avancent qu'avec cette nouvelle technique de procréation médicalement assistée, la qualité des embryons est significativement supérieure. Rendue possible grâce aux progrès réalisés par la société Anecova, la délicate opération baptisée AneVivo a été menée à la London Women’s Clinic. L'ovule a été prélevé chez Donna, la première porteuse.

Donna et Jasmine Francis-Smith

Page Facebook de Jasmine Francis-Smith. Photo : Donna (à gauche) et Jasmine (à droite).

Les mamans confirment que le petit Otis est en bonne santé.

« Jasmine dit qu'il sera un astronaute, mais il pourra faire ce qui lui plaît dans la vie. Nous serons toujours là pour l'encourager », rassure Donna.

(Sources : The Telegraph, The Independant, Anecova, santemagazine.fr)

Les plus récents