Retour

Cette drogue réduirait certains symptômes liés au cancer

Une seule dose suffirait à réduire les symptômes d’anxiété et de dépression chez les personnes atteintes d’un cancer.

Des essais cliniques à double insu menés à l’université de New York et à l'université John Hopkins montrent qu’une seule dose de psilocybine, la substance hallucinogène que contiennent les « champignons magiques », a des effets durables sur l’état psychologique des personnes souffrant d’un cancer à un stade avancé.

Six mois après avoir reçu une dose de psilocybine, combinée à de l’aide psychologique, 80 % des 51 participants à l’étude présentaient encore une amélioration significative de leur état psychologique. Ils se révélaient également plus énergiques, plus sociables et plus sereins.

L’étude a fait l’objet d’un article dans la dernière livraison du Journal of Psychopharmacology.

Commentaires