Retour

Être saoul sans boire d’alcool? Oui, c’est possible!

Une étude démontre que la privation de sommeil peut ralentir la vitesse des cellules du cerveau. La fatigue aurait ainsi le même effet sur notre cerveau que l’ivresse, avec des conséquences équivalentes.

Plus besoin de dépenser une somme astronomique à la SAQ pour ressentir les effets de l’alcool? Les chercheurs de l’Université de Californie expliquent en effet qu’un état de fatigue important provoque un effet équivalent sur le cerveau qu’une trop grande quantité d’alcool dans le sang.

La recherche a été menée sur des patients atteints d’épilepsie. Placés dans un état de fatigue important, ils devaient identifier une série d’images le plus rapidement possible. Les chercheurs ont constaté que plus le patient est endormi, plus l’activité des cellules cérébrales est atténuée.


2 minutes pour comprendre pourquoi vous êtes toujours fatigué


Le manque de sommeil allonge donc le temps requis au cerveau pour interpréter l’information. Ce qui peut avoir des conséquences dramatiques chez l’automobiliste, car au contraire du test d’alcoolémie, il n’existe aucun moyen d’identifier la fatigue chez les conducteurs...

Commentaires