Le microbiote, cet ensemble de microorganismes qui nous colonisent, livre étude après étude d’étonnants secrets.

Le dernier en date : en plus de contribuer à la digestion et au système immunitaire, le microbiote intestinal serait également corrélé à nos émotions.


2 minutes pour comprendre la digestion


C’est du moins ce que concluent des chercheurs en gastroentérologie de l’université de Californie à Los Angeles. En étudiant des échantillons fécaux provenant de 40 femmes ainsi que leur activité cérébrale, ils ont observé que les participantes dont le microbiote intestinal était surtout composé de bactéroïdes présentaient une activité plus intense dans les zones du cerveau qui traitent les informations complexes et gèrent les émotions.

Chez les femmes dont la flore intestinale est plus riche en bactéries du genre Prevotella, en revanche, ces zones du cerveau étaient de plus petite taille, et les participantes réagissaient davantage aux images destinées à leur faire éprouver des émotions désagréables.

Mais sont-ce les bactéries qui influencent les émotions ou l’inverse ? La nature de la relation entre microbiote et émotions reste à élucider...

Commentaires