Retour

L'homme bionique, bientôt réalité?

homme bionique

Des os en céramique, un larynx en titane, des lentilles de contact dotées d’un zoom contrôlable par un clignement d’oeil… L’application des nouvelles technologies en santé tiendra-t-elle la promesse de la fontaine de Jouvence? L’homme est-il destiné à devenir un cyborg, ce personnage de science-fiction qui incarne la fusion de la biologie et de la machine?

Quoi qu’il en soit, de nombreuses avancées scientifiques récentes sont porteuses d’espoir pour les patients. De nouveaux biomatériaux font leur apparition et permettent de remplacer des organes plus efficacement ou encore d’agir comme un dispositif de suppléance fonctionnelle, par exemple pour compenser un handicap physique.

Des os crâniens en céramique sur mesure, grâce à l’imprimerie 3D

Bien connue pour la qualité de sa céramique, la ville de Limoges en France pourrait également devenir célèbre pour l’application de son savoir traditionnel dans le monde de la médecine.

En effet, des chercheurs du Centre Hospitalier Universitaire de Limoges, en collaboration avec une entreprise spécialisée dans l’impression 3D en céramique, travaillent à créer des prothèses imprimées «sur mesure», destinées à des patients qui ont perdu une partie de leur surface crânienne, suite à un accident par exemple.

La céramique est à la fois résistante et biocompatible : l'os peut s’y fixer durablement et intégrer la prothèse de manière permanente.

Cancer du larynx : éviter une trachéostomie grâce à une prothèse en titane

Le larynx est un organe situé à l’arrière de la gorge qui a pour fonction de réguler la respiration, la déglutition et qui permet de former des sons. Lorsqu’il est touché sévèrement par le cancer, le patient doit subir une ablation du larynx et une trachéostomie où l’on pratique une ouverture à l’avant du cou et on y insère par la suite un tube, afin de créer un nouveau passage pour que l’air puisse atteindre les poumons et permettre ainsi au patient de respirer. Cette opération a évidemment un grand impact sur la qualité de vie.

Des essais cliniques sur une nouvelle prothèse en titane poreux, qui s’intègre aux tissus environnants, pourrait faire toute la différence pour ces patients en leur permettant de respirer, parler et manger normalement, au moyen de valves qui, par le jeu des inspirations et expirations, redirigent l'air vers les poumons et les liquides / solides vers l’estomac.

Des yeux bioniques, en un clin d’oeil!

Les lentilles de contact font actuellement l’objet de plusieurs recherches, notamment pour améliorer la condition des personnes ayant un handicap visuel, comme par exemple la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

À cet égard, des chercheurs de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne en Belgique travaillent sur le prototype d’une lentille de contact dotée d’un zoom contrôlable par un clignement d’œil. Pour activer un filtre polarisé qui va permettre de passer en mode «agrandi», le patient doit être muni d’une paire de lunettes spécialement créées et simplement cligner d’un œil. Pour rétablir la vision normale, le patient n’a qu’à cligner de l’autre œil. Les lentilles doivent être encore améliorées, notamment au niveau de la circulation d’air, et des essais cliniques seront menés avant qu’elles puissent être commercialisées.

Parions qu’il ne s’agit là que des prémisses de nouvelles façons novatrices de réparer le corps humain et d’améliorer la qualité de vie des patients!

Sources et références :