Retour

La pizza a envoyé 2 300 Américains à l’hôpital l’an dernier

Pizza croûte mince: tomates, boconccini, basilic, fromage, pepperoni, olives, piment fort

Du pain, du fromage, de la viande et des légumes. À priori, dévorer une succulente pizza n’a rien de dangereux. Pourtant, elle a été la cause de milliers de visites dans les salles d’urgence américaines en 2017. 

 

Selon les données de la Commission américaine de sécurité des produits de consommation (CPSC), 2 300 citoyens ont dû se rendre à l’hôpital après s’être coupés en préparant une pizza, s’être brulés en la sortant du four ou après une chute en la transportant. 

 

L’étude révèle même que plusieurs individus se sont blessés en tombant de leur lit pour atteindre la boîte de pizza laissée sur le sol. Pas de jugement, ça peut arriver à n’importe qui !

 

La pizza pour les plus téméraires ?

Faut-il être téméraire pour manger de la pizza ? Pas vraiment. Les 2 300 incidents recensés par la CPSC demeurent minimes, si l’on considère que 30 milliards de pizzas sont mangées dans le monde annuellement.

 

Mais les #pizzalovers seront avertis : préparer, servir ou manger ce plat réconfortant comporte certains risques...


Vous aimerez aussi