Retour

Le burn-out serait lié à la nature du travail

Fille épuisée

Vous travaillez seul devant votre ordinateur alors que vous êtes une personne qui a besoin d’interactions ? Autrement dit, votre emploi est à l’opposé de votre personnalité ? Attention, car vous seriez plus propice à l’épuisement professionnel !

 
Selon des chercheurs de l’Université de Zurich, en Suisse, les personnes occupant un emploi qui ne correspond pas à leur besoin d’affiliation ou à leur besoin de pouvoir sont plus sujettes à l’épuisement et au stress émotionnel chronique – les travailleurs devant nécessairement pouvoir combler l’un ou l’autre de ces besoins pour se sentir épanouis. 
 
Le besoin d’affiliation se définit comme l’envie de tisser des liens avec autrui, d’être en interaction avec ses collègues et de bâtir des relations personnelles positives pour favoriser le sentiment d’appartenance. Le besoin de pouvoir, quant à lui, concerne l’envie d’instaurer la discipline, de gérer des employés et de prendre part à des négociations pour se sentir influent.
 
Après avoir sondé 97 femmes et hommes souffrant d’épuisement professionnel, les chercheurs ont remarqué que plus il y avait un décalage entre ces besoins et leur portée au sein du milieu de travail, plus l’épuisement était grave.
 
Les résultats de cette étude publiée dans la revue Frontiers in Psychology indiquent également que les symptômes physiques liés à l’épuisement étaient plus importants : maux de tête, douleurs thoraciques, essoufflements et évanouissements.
 
Pour prévenir plutôt que guérir, respectez les besoins de votre personnalité ! 
 


Vous aimerez aussi


Les plus récents