Une nouvelle étude laisse croire à l'efficacité du cannabis contre la maladie d'Alzheimer.

Des chercheurs de l’Institut Salk pour les études biologiques (Californie) ont réussi à décrypter le mécanisme par lequel le tétrahydrocannabinol (THC), la principale substance psychoactive du cannabis, protège les neurones cérébraux.

Le THC préviendrait l’inflammation des neurones et favoriserait l’élimination des protéines bêta-amyloïdes. L'accumulation sous forme de plaques de ces protéines toxiques dans le cerveau est caractéristique de la maladie d’Alzheimer. Le THC préviendrait la formation de ces plaques, prolongeant ainsi la vie des précieux neurones cérébraux.

Cette découverte est porteuse d’espoir, puisque les médicaments actuellement prescrits contre cette maladie atténuent ses symptômes, mais ont peu d’effets sur la vitesse de sa progression.

Commentaires