Retour

La mémoire est une faculté qui... invente

Une étude britannique révèle que la moitié des gens croient avoir véritablement vécu des événements qui ne se sont jamais produits.

Dans le cadre de cette étude, la professeure de psychologie Kimberley Wade et ses assistants ont demandé à 423 participants de se « remémorer » un événement de leur passé, comme une balade en montgolfière ou un mauvais coup à l’école. Alors que ces événements étaient purement fictifs, 30 % des participants ont déclaré s’en souvenir parfaitement et 23 % ont indiqué en garder un certain souvenir.

La possibilité de provoquer ainsi la création de souvenirs soulève d’importantes questions sur la validité des témoignages reçus en cour, notamment.

Les résultats de l’étude ont été publiés dans la revue Memory.

Commentaires