Retour

Novembre : comment traverser ce mois sans déprimer ?

Novembre : comment traverser ce mois sans déprimer

Voilà, novembre est là! On ne peut l’éviter. Il s’installe avec son décor terne, ses journées de grisaille et de pluie. Chaque année, on l’amorce la tête haute! Cependant, plus les jours passent, plus il nous affecte. Existe-t-il une solution miracle pour ne pas déprimer durant ce long mois?

Une solution miracle? Non!

Novembre nous fait basculer du côté sombre! Les magnifiques décors colorés sont derrière nous, et nous n’avons pas encore de paysages féériques tout en blanc, qui nous enveloppe, pour nous réconforter. Novembre s’avère pour plusieurs sans intérêt; un mois de transition, un mois qui nous plonge dans la noirceur. Bon, peut-être pas la noirceur comme une nuit sans fin... mais chaque journée nous offre de moins en moins de luminosité. Et pourtant, même si nous vivons au Québec, nous demeurons une espèce qui a besoin de cette lumière pour fonctionner et être heureux.

Évidemment, il existe des lampes de luminothérapie qui peuvent combler ce manque de lumière, et leur efficacité a été démontrée. Cependant, la déprime de novembre dépasse parfois celle associée à ce manque de luminosité. La solution ne réside donc pas uniquement derrière un tel équipement. Alors, avant de courir vous acheter une lampe de luminothérapie, essayez de modifier quelque peu votre quotidien.

S’obliger à aller voir la lumière du jour

Même si la pluie s’invite régulièrement en novembre, elle n’est pas toujours omniprésente! Oui, oui, je vous le dis! Sortez sur l’heure du diner et vous verrez que le ciel se tapisse souvent de teintes de gris, mais que parfois, à travers les nuages, quelques rayons lumineux se faufilent. Chaque jour, ou presque, nous laisse quelques minutes au sec pour prendre l’air. Souvent, ces petites sorties font une réelle différence au quotidien. En même temps, on se vide la tête et on respire un peu d’air pur… à tout le moins, un peu plus pur que celle du bureau!

Se faire plaisir

Durant ces journées maussades, faites-vous plaisir! Vous verrez, le mois de novembre se révèlera sous un autre angle. Permettez-vous de lire, installé confortablement sous une grosse couverture! Sortez le plat à fondue ou la raclette. Pourquoi ne pas s’éterniser à la table? Après tout, il n’y a rien qui presse! Avec l’automne qui est dorénavant bien installé, on prend le temps de prendre son temps! Vous devriez mettre à l’agenda uniquement ce qui vous rend heureux : votre sport préféré, un souper avec vos amis, un massage? Ne surchargez pas l’horaire, mais créez de petits moments de bonheur, indépendamment de la météo!

Accepter la nostalgie qui s’installe

En même temps que la nature s’endort, tout notre univers semble ralentir. On se perd dans nos pensées. La nostalgie nous envahit. Vous êtes porté à la chasser? Pourtant, elle peut vous procurer un grand bien!

Un chercheur anglais en psychologie, Constantine Sedikides, s’y est même attardé. Selon ses recherches, la nostalgie peut contrer l’isolement, l’ennui et même l’anxiété! Acceptez donc le changement de saison et l’effet qu’il a sur vous et changez votre rythme. En même temps que les dernières feuilles tombent, pourquoi ne pas sortir vos albums photo? Ils sont d’ailleurs probablement dus pour un peu de dépoussiérage! Plongez dans vos souvenirs et partagez-les avec vos enfants. Ces moments font du bien, comme un baume sur notre anxiété existentielle. De voir le passé permet de se réaligner sur le futur, sans pour autant se mettre de pression. C’est novembre après tout! Alors, on relaxe, entourés de photos qui nous rappellent que la vie est bien remplie, et qu’elle passe vite!

Contrer l’anxiété par…

l’activité physique

La déprime cotoie souvent l'anxiété et pour la contrer, l’exercice physique constitue l’une des meilleures options. Toutefois, en novembre, la motivation manque souvent! Tournez-vous vers votre sport préféré ou faites une place dans votre quotidien pour l’activité la plus simple : la marche! Vous pouvez aussi vous offrir un cours de yoga qui vous permettra de développer votre force musculaire, tout en calmant votre mental.

l’alimentation

Ne sous-estimez pas l’impact de l’alimentation sur votre moral et votre niveau d’anxiété. Privilégiez les fruits, les légumes et les aliments frais, ou peu transformés. Les fruits de mer et les poissons sont également à privilégier pour augmenter, entre autres, votre apport en oméga-3. Le sucre et la caféine devraient pour leur part être mis de côté. Concoctez-vous de bons repas et, surtout, prenez le temps de le savourer, bien entouré de ceux que vous aimez!

les applis

Des applications ont aussi été développées pour vous aider à mieux gérer votre stress et votre anxiété. Elles peuvent être un outil parmi tant d’autres. Selon vos besoins, vous pourrez miser davantage sur des exercices de respirations ou optez pour des applications qui touchent globalement les troubles de l’humeur. En voici quelques-unes :

 

Au fond, novembre offre un moment pour ralentir avant de s’imprégner des festivités de décembre. Profitez de la grisaille pour vous reposer et faites le plein d'énergie avec des activités que vous aimez et de bons repas en famille ou entre amis. Évidemment, on ne contrôle pas toujours nos émotions, mais on devrait les accepter et les laisser aller. Elles font partie de nous après tout!

Néanmoins, si le blues automnal s’intensifie et perdure, n’hésitez pas à demander de l’aide auprès d’un professionnel de la santé. La dépression saisonnière ou trouble affectif saisonnier est un réel problème et mérite que vous vous y arrêtiez.