Qu’advient-il de la graisse lorsque nous perdons du poids? Se transforme-t-elle en énergie ou en muscles?

Vous seriez sans doute étonné d'apprendre qu’elle s'évacue en bonne partie par... les poumons! Difficile à croire et pourtant, c’est ce que démontre une étude bien sérieuse publiée dans la revue British Medical Journal.

Comme l’expliquent les chercheurs, la majorité de la graisse «brûlée» est donc expirée. Par exemple, sur 10 kg de graisse perdue, environ 8,5 kg seraient expulsés par le corps sous forme de dioxyde de carbone, et les 1,5 autres kg seraient évacués sous forme d’eau, notamment dans l’urine et la sueur.

Comment est-ce possible?

Pour comprendre, il faut savoir que les graisses contenues dans notre corps sont stockées dans des cellules adipeuses nommées adipocytes, formant des molécules appelées triglycérides.

Ces chaînes de molécules sont composées de carbone, d’hydrogène et d’une plus petite part d’oxygène. Autrement dit, les molécules de graisse peuvent être décomposées en dioxyde de carbone et en eau grâce à l’oxygène.


10 effets insoupçonnés de l'activité physique


Ainsi, pour perdre ce poids, soit 10kg, il faut une très grande quantité d’oxygène, en l'occurrence 29kg, afin de se débarrasser du dioxyde de carbone (28kg) et de l’eau (11kg). 

Évidemment, ne commencez pas à respirer de grands volumes d’air pour perdre du poids, au risque de vous étourdir ou même de provoquer une hyperventilation. Misez plutôt sur une alimentation saine afin de ne pas augmenter les triglycérides, et sur les activités physiques, pour garder la forme.

Commentaires