Des chercheurs danois ont réussi à mettre au point un ovaire artificiel qui pourrait permettre aux femmes infertiles de concevoir un enfant.

Ah la technologie!

Fabriqué à partir de collagène et de tissus humains, l’ovaire a vu le jour grâce à une « bio impression » en 3D. Les chercheurs ont ensuite procédé à plusieurs tests sur des souris, et les premiers résultats sont très prometteurs.

Grâce à l’organe synthétique, ils ont implanté 20 ovocytes dans les souris et un tiers d’entre eux ont survécu au moins trois semaines. Des vaisseaux sanguins sont d’ailleurs apparus autour de l'ovaire pour l'alimenter.

...mais pas de sitôt 

« C'est la première preuve que nous pouvons vraiment faire survivre ces cellules d'ovules. C'est un pas important », a expliqué au Guardian Susanne Pors, membre de l'équipe de chercheurs danois. Elle a toutefois ajouté que les femmes infertiles devront s’armer de patience : « Il faudra attendre encore des années avant que nous puissions l'implanter dans une femme ».


L’infertilité