Retour

L'oxygène comme solution au décalage horaire?

Une nouvelle étude vient de révéler que des variations dans le taux d'oxygène de l'air ambiant pouvait remettre à zéro notre cycle circadien et ainsi éliminer les aléas du décalage horaire. On voit d'ici les applications possibles dans les cabines d'avion...

On sait que la lumière, la nourriture et la température peuvent influer sur le cycle circadien, qui rythme les processus biologiques sur une période de 24 heures, dont le cycle de veille-sommeil.

Gad Asher, chercheur au Weizmann Institute of Science de Rehovot, en Israël, a découvert avec son équipe qu’un changement de concentration d’oxygène dans les cellules de souris de seulement 3%, deux fois par jour, permettait de synchroniser ces cellules au rythme circadien des souris, rythme que les chercheurs avaient préalablement perturbé afin de mesurer adéquatement les améliorations potentielles.

Si les mêmes effets s’avèrent chez les humains, cette recherche, dont les résultats sont publiés dans la revue Cell Metabolism, pourra aider les compagnies aériennes à mieux ajuster la pression d’air dans les cabines et ainsi aider les voyageurs à se remettre plus rapidement sur pied !