Retour

Le passager d'un avion prend la défense d'une femme victime de «body shaming»

Passagers d'un avion

Une Américaine a raconté sur Facebook une expérience très désagréable qui est survenue lors de son dernier vol en avion au mois de mai. Savannah Phillips avait la phobie de se faire juger lorsqu’elle prend l’avion à cause de son surpoids.

Des avions peu commodes pour les personnes en surpoids

Comme on le sait, les sièges des appareils rétrécissent à vue d’œil au fil des années. Afin d’éviter de déranger les autres ou de se faire regarder d’un mauvais œil, la femme avec un léger surpoids avait l’habitude d’essayer d’obtenir une place sans voisin lorsque c'était une option. Mais cette fois-ci, ce n'était pas possible de le faire, et ses pires craintes de body shaming sont devenues réalité.

Alors que les passagers attendaient le décollage, la femme a remarqué un texto que son voisin écrivait sur un écran dont le contenu était très lisible dû à une fonction d’élargissement des caractères. Le message de l’homme qui était assis dans le siège voisin disait : « Je ne peux pas croire que je suis assis à côté d’une grosse puante. »

via GIPHY

La femme a tout de suite senti des larmes couler sur son visage en voyant le message. Comble du malheur, le pilote annonçait à ce moment que le départ serait retardé de 30 minutes, ce qui prolongerait le supplice de cette voyageuse.

Heureusement, un autre passager qui avait eu l’occasion de lire le message vexant du voisin moqueur est intervenu pour demander s’il pouvait changer de siège avec l’homme dénigrant. Le voisin en question a accepté, en s'interrogeant sur la raison de cette demande. Le passager salvateur ne s’est pas gêné pour lui répondre que c’était parce qu’il était un sans cœur, en ajoutant : « J’ai lu votre texto, tout comme la femme assise à côté de vous qui pleure. Vous devriez prendre en considération les sentiments des autres ».

L’homme est soudainement devenu le héros de plusieurs, incluant l’agent de bord qui lui a offert des consommations gratuites tout au long du vol, afin de le remercier de son intervention. Mais c’est madame Phillips qui avait la plus grande gratitude envers ce passager venu à sa défense. Ils ont discuté tout au long du vol et se sont très bien entendus.

via GIPHY

Prendre l’avion en classe économique n’est jamais une expérience confortable pour quiconque, mais le défi est encore plus grand pour ceux et celles qui ont un excédent de poids. Les regards des gens qui les jugent, les gens insatisfaits de devoir s’asseoir à côté d’eux et même le risque d’expulsion hors de l’avion sont des situations qui sont malheureusement bien réelles.

Avec une population mondiale dont le poids moyen augmente, il est de plus en plus difficile pour les gens enrobés de pouvoirêtre à l'aise dans des sièges d'avion qui, eux, rapetissent à vue d’œil pour des raisons de rentabilité.


À lire sur l’obésité