Est-ce la fin des régimes restrictifs et contraignants? Une nouvelle étude réalisée au Japon vient de révéler que le secret minceur se trouverait dans notre façon de manger.

Menée auprès de 60 000 personnes atteintes de diabète de type 2, la recherche a permis de constater que le rythme de l’ingurgitation des aliments avait une incidence sur la masse corporelle. Parmi les sondés, ceux qui disaient manger lentement présentaient un indice de masse corporelle et un tour de taille inférieurs à la moyenne. Pour ceux qui estimaient manger normalement, leur taux de surpoids était de 36,5% plus haut que la moyenne, et pour les mangeurs rapides, il dépassait la moyenne de 44%.

D’après les chercheurs, mâcher lentement permet de réduire les quantités de chaque bouchée, ce qui facilite la digestion. On sait également qu'on permet ainsi aux signaux de satiété de se rendre au cerveau!

Non seulement manger lentement permet de garder la ligne, mais on apprécie ainsi beaucoup mieux ce que l’on mange! Pourquoi se priver d'un tel plaisir?