Retour

Peut-on mourir d'une surdose de protéines?

Un régime trop riche en protéines pourrait-il vous nuire? Il semblerait que oui, si l'on en croit le cas de Meegan Hefford, une mère de 2 enfants adepte de culturisme, décédée le 22 juin 2017. 

D’après les conclusions du coroner, la jeune femme serait morte en raison d’un trouble rare de l'urée... combinée à une trop grande consommation de suppléments de protéines!

 

A post shared by • MEEGAN HEFFORD • (@meeganheff) on

Ce trouble causé par une malformation génétique et empêchant l'organisme de détruire l’ammoniac dans le sang, aurait été aggravé par sa consommation de suppléments de protéines. Retrouvée inconsciente chez elle, c'est seulement à son entrée aux urgences et donc trop tardivement, que les médecins ont pu diagnostiquer sa condition. Hefford, seulement âgée de 25 ans, s’entraînait intenséement en vue d’une compétition et prenait régulièrement des suppléments de protéines, un régime qui lui fut fatidique. 

Cette condition, lorsqu’elle n’est pas traitée peut en effet entraîner « une accumulation d'ammoniac dans le sang, qui empoisonne le cerveau, entraînant d’éventuelles lésions cérébrales, le coma et même la mort », indique le site d'une fondation dédiée à cette maladie.


9 légumes pas aussi bons pour la santé qu'on le croit


Le Collège Américain de Médecine Sportive (ACSM) recommande de prendre 0.8 g de protéines / kg de poids et jusqu'à 2 g / kg de poids pour les athlètes de haut niveau. Sachez par ailleurs, que le Canadien consommerait en moyenne 123 g de protéines par jour, ce qui est plus que suffisant.

Sur ce, si vous comptiez vous entraîner pour une compétition, pensez consulter un expert de la santé et un nutritionniste avant d'entreprendre un régime particulier.  

Commentaires