Si vous pensiez qu’il n’y avait que les maladies infectieuses qui pouvaient se transmettre d'une personne à l'autre, eh bien, détrompez-vous! Bien des phénomènes sont contagieux et certaines choses peuvent s'attraper, parfois à votre insu...

Les pensées négatives

Angoisse

Shutterstock / File404

Les pensées négatives et même des symptômes de dépression peuvent être contagieux!

Une étude de l’Université Notre-Dame aux États-Unis a démontré que les personnes présentant une «vulnérabilité cognitive» étaient suceptibles «d'attraper» le style cognitif des gens les entourant. Dans le cas suivant, les chercheurs se sont penchés sur l'influence de colocataires sur des étudiants débutant l'université.

Résultat, si le colocataire en question était lui aussi vulnérable ou déprimé, le risque de développer une dépression était accru. D’où l’importance de s’entourer, autant que possible, de gens heureux

...Le bonheur peut lui aussi être contagieux

Tout comme les pensées négatives, les pensées positives peuvent elles aussi être contagieuses.

Une étude publiée en 2008 soutient que le bonheur peut, à long terme, se répandre au sein d’un groupe social. Autrement dit, être entouré par des gens heureux (tels que conjoint, famille et amis) procurent plus de chances d'être heureux.

Si cela peut paraître comme une évidence, la recherche rappelle aussi l’importance du bien-être «collectif». 

La tricherie

Tricher

Shutterstock / Vchal

Eh oui! La tricherie, tout comme la malhonnêteté, est un phénomène pouvant être induit ou renforcé par l’influence négative des pairs.

En fait, parmi les différentes motivations qui peuvent nous pousser à tricher, l’imitation, pure et simple, en est une. Pourquoi? En bonne partie pour une question de remord; l’individu, en voyant les autres agir de la sorte, se déculpabilise.  

Le stress

Le stress est sans doute plus contagieux que vous ne le pensiez, d’autant plus entre les personnes partageant un lien affectif. D’après une étude menée par des chercheurs allemands, le stress peut augmenter jusqu'à 40 % en présence d’une personne connue stressée et de 10 % si la personne stressée est inconnue. Et il ne faut pas grand chose pour le que le stress nous soit transmis: un simple regard suffit! 

Les grossesses!

Ventres de femmes enceintes

Shutterstock / Ledmark

Surprenant, mais bien vrai: une étude italienne démontrait que la grossesse d’une amie d’enfance suffirait à faire grimper les chances que ses amies tombent enceintes dans les 3 années qui suivent cette annonce.

Commentaires