Retour

Posture inversée : pourquoi se mettre la tête à l'envers?

Posture inversée : pourquoi se mettre la tête en bas?

Les postures inversées en yoga ont un petit quelque chose de fascinant. Et en même temps, on se dit, mais pourquoi se mettre la tête en bas? On a appris à se tenir sur nos deux jambes, cela ne doit pas être sans raison? Pourtant, lorsqu’on observe les enfants, on remarque qu’eux, autant ils peuvent se tenir sur deux jambes, autant ils ont souvent la tête en bas, les pieds dans les airs, que ce soit dans un module de jeux ou sur la terre ferme. C’est plutôt nous, qui sommes devenus statiques avec le temps.

Des inversions dans toutes sortes de situations

D’ailleurs, une de mes filles a un besoin incroyable d’être à l’envers. Même en vieillissant, au grand désespoir de ses sœurs, elle doit se tenir en équilibre sur ses mains plusieurs fois par jour, en plus de rester la tête en bas, accotée sur l’un des murs du salon.

Posture inversée : pourquoi se mettre la tête en bas?

Cynthia Brunet

Lorsque j’ai commencé à faire du yoga et à entendre parler des bienfaits des postures inversées, j’ai réalisé que les enfants faisaient spontanément ce dont le corps a besoin. Cependant, une fois adulte, on écoute rarement ce qu’il a à nous dire.

Je ne pense pas que les postures inversées soient miraculeuses, mais lorsque je me suis mise à lire sur le sujet, j’ai découvert un univers insoupçonné. D’ailleurs, il existe des thérapies par l’inversion et même des tables d’inversion. Celles-ci permettent à ceux qui l’utilisent de soulager des douleurs lombaires et de bénéficier des bienfaits de l’inversion, sans devoir exécuter des postures la tête en bas. Des centres de yoga offrent également des cours sur tissu aérien, où, à l’aide d’un hamac en tissu, on travaille différentes postures en suspension, entre autres la tête en bas.

Des postures inversées plus accessibles que l’on pense

Il faut toutefois savoir que les postures inversées sont accessibles à la plupart d’entre nous, à moins d’avis contraire d’un médecin. On a souvent en tête la fameuse posture du poirier où l’on tient en équilibre sur le crâne, mais il en existe bien d’autres. D’ailleurs, toutes les postures où la tête est plus basse que le cœur peuvent être considérées comme une posture d’inversion. Certaines écoles de pensées mentionnent qu’il faut également que les pieds soient plus hauts que le coeur, mais de manière générale, les bienfaits se produisent, même si les pieds demeurent au sol.

Posture inversée : pourquoi se mettre la tête en bas?

Shutterstock / fizkes

Et de toute manière, il faut bien commencer quelque part! Déjà, si vous prenez l’habitude d’exécuter des postures simples où la tête est plus basse que le cœur, comme dans la posture du chien tête en bas, vous commencerez déjà à en voir les bienfaits. La chandelle est également une autre posture d'inversion qui peut se faire tout en douceur.

Les bienfaits des postures inversées

Les bienfaits physiques sont nombreux, mais varieront d’un individu à l’autre, selon les postures pratiquées, ainsi que du temps qui y est consacré. En voici quelques-uns :

Meilleure circulation sanguine

Les postures inversées ont un impact considérable sur la circulation sanguine. Étant donné notre position debout et trop souvent assise, le sang a tendance à stagner dans les organes sous le cœur. En se mettant la tête en bas, on renverse le temps de quelques secondes, idéalement quelques minutes, l’effet de gravité. Tout l’organisme se nettoie, pendant que le cœur bat calmement.

Augmentation de la concentration et de la créativité

Lors des postures inversées, le sang circule plus facilement jusqu’au cerveau. La mémoire et la concentration s’en voient améliorées. Certains disent même que leur niveau de créativité en est accru.

Diminution des maux de tête

L’afflux de sang au cerveau et une meilleure oxygénation provoqués par la posture inversée font disparaitre les maux de tête et même les migraines. Dans bien des cas, il suffit d’allonger les jambes au mur pour bénéficier de ces impacts positifs.

Baisse du stress et de l’anxiété

Lorsque la tête se retrouve en bas, la respiration est automatiquement modifiée. La pression des organes sur le diaphragme facilite l’expiration complète ce qui contribue à une meilleure oxygénation et à une plus grande détente du corps. Pour cette raison, entre autres, les postures inversées font diminuer le stress et le niveau d’anxiété.

Un système immunitaire plus fort

La posture inversée provoque un drainage au niveau du système lymphatique. Celui-ci a un impact majeur au niveau du système immunitaire qui s’en voit renforci.

Moins de rides et une plus belle peau

La tête en bas, le visage subit une meilleure irrigation de sang artériel, ce qui nourrit l’épiderme. En pratiquant régulièrement des postures d’inversion, la peau se régénère et les rides se forment plus tardivement. Il est même possible que certaines rides disparaissent!

Des postures d’inversion pour lâcher prise et trouver l’équilibre

Posture inversée : pourquoi se mettre la tête en bas?

Cynthia Brunet

Au-delà des bienfaits physiques, d’autres impacts positifs se dégagent d’une pratique des postures d’inversion.

Lorsqu’on commence à faire des postures inversées, un lâcher-prise s’installe tranquillement. Déjà, dans le chien tête en bas, on est quelque peu déstabilisé en n’ayant pas l’habitude de se trouver dans une telle position. On en perd ses repères. Ensuite, lorsqu’on essaie des postures plus avancées, on doit accepter d’aller à son propre rythme et… de tomber! Il est impossible de sauter des étapes, sinon on bascule, tout simplement.

Développer son équilibre s’avère également essentiel. On réalise, à quel point, il se trouve sur un point précis. Par moment, il est facile de le trouver, et d’autres jours, il est quasi insaisissable. La force musculaire et la solidité du tronc y jouent, bien sûr, un rôle important, mais c’est souvent notre état d’esprit qui nous permet d’être en équilibre, ou non. Ça nous oblige à nous arrêter et à calmer notre mental, s’il y a lieu. Et en même temps qu’on lâche prise face à nos craintes d’avoir la tête à l’envers, les pieds vers le ciel, vers la réussite ou non d’une posture, on lâche prise face à l’agitation quotidienne de la vie.

Les postures inversées nous offrent indéniablement un autre point de vue sur la vie. Bon, j’avoue que pour ma part, ça me rappelle surtout qu’il faut que je passe l'aspirateur sous mon fauteuil… Mais, encore! Dans toutes les sphères de la vie, il est toujours avantageux de prendre un autre angle pour observer ce qui nous entoure. La tête à l’envers, avec un plus grand afflux de sang au cerveau, on prend une pause, on respire, on nettoie notre organisme et on est prêt à repartir du bon pied!

 

Pour en connaitre davantage sur les effets des différentes postures, vous pouvez consulter Yoga, Encyclopédie.

Les plus récents