Retour

Pourquoi avons-nous le hoquet?

Alternatives pour arrêter le hoquet

Vous vous êtes peut-être déjà demandé pourquoi nous avons le hoquet, ce réflexe spasmodique plutôt embêtant, qui survient sans prévenir? Déjà, sachez qu’il existe 3 types de hoquets: le bénin, celui qu’on connaît bien, le persistant qui peut durer 48 heures ou plus et le plus rare, le chronique ou réfractaire, qui dure des mois, voire des années!

Alors, d’où vient le hoquet?

Le plus souvent, le hoquet (bénin) est simplement causé par l’ingestion trop rapide d’un repas ou d'une boisson. Concrètement, le phénomène survient lorsque le nerf vague ou phrénique, le plus souvent d’origine intestinale, est stimulé ou irrité, résultant alors en ces contractions du diaphragme.

Et le bruit? L'air, freinée par la glotte qui s’est brusquement refermée après la contraction du diaphragme ne passe plus dans la trachée et fait vibrer les cordes vocales, expliquant ce fameux «hic» caractéristique.

via GIPHY

Comment arrêter le hoquet?

Les méthodes pour se débarrasser du hoquet sont nombreuses; tenter d'avoir peur, retenir sa respiration, boire de l'eau de différentes façons, manger du pain sec ou encore de la glace pilée, et on en passe. Mais pourquoi certaines de ces techniques pourraient-elles parvenir à faire disparaître votre hoquet? On ne le sait trop, mais si une de ces méthodes parvient à calmer vos contractions, tant mieux pour vous.

Dans le cas de crises plus sérieuses et répétées, on peut mettre en cause un problème au niveau du système nerveux central, des troubles métaboliques, une insuffisance rénale, certains médicaments, l’alcoolisme, des affections abdominales, une grossesse, et bien d'autres. Mais habituellement, le hoquet est un réflexe bien inoffensif.

Et si vous voulez prévenir votre prochain épisode de hoquet, tentez de manger et de boire moins vite... ou de ne pas « stresser » votre estomac.