Retour

Que se passe-t-il dans votre corps lorsque vous cessez de fumer?

rrêter de fumer

Avis aux fumeurs, aux ex-fumeurs... et aux futurs ex-fumeurs! Savez-vous ce qui se produit lorsque vous cessez de fumer?

Si le sevrage est souvent loin d'être facile, voici les changements et les bienfaits qui s’opèrent lorsque vous arrêtez de fumer - dont certains en moins de 72 heures - qui vous donneront peut-être encore plus envie d’écraser, ou vous rendront certainement heureux d'avoir arrêté.

En 20 minutes

Votre tension artérielle redevient normale tandis que la température de vos mains et de vos pieds augmentent, redevenant elle aussi normale.

Après 8 à 12 heures  

Le niveau de monoxyde de carbone dans votre sang diminue de moitié et l'oxygénation des cellules redevient normale.

Après 24 heures

Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de votre corps et les poumons commencent à s'assainir en rejetant les résidus de fumée.

Environ 48 heures après

L’odorat et le goût s’améliorent et les terminaisons nerveuses commencent à se regénérer.

Après 72 heures

La capacité pulmonaire s'accroît et votre niveau d’énergie augmente.

Après 2 à 3 semaines

La circulation sanguine est meilleure, le fonctionnement des poumons peut s'améliorer jusqu'à 30 % et vous avez plus d’endurance (et de souffle)!

Courir

G-stockstudio / Shutterstock

Entre 1 à 9 mois

La toux, la congestion nasale, la fatigue et l'essoufflement diminuent et votre voix s’éclaircit.

Au bout d’un an

Le risque de maladie cardiaque (et d'infarctus) est réduit de moitié.

Pour la femme, le risque de contracter un cancer du col de l'utérus devient comparable à celui d'une personne qui n’a jamais fumé.

Après 5 ans

Les risques de contracter le cancer de la bouche, de la gorge ou encore de l'œsophage diminuent de moitié.

Le risque de mourir du cancer du poumon pour les grands fumeurs (1 paquet et plus par jour) diminue également de moitié. Le risque d'AVC (accident vasculaire cérébral) est lui aussi réduit et se compare à celui d'un non-fumeur.

Après 10 ans

Le taux de mortalité attribuable au cancer du poumon est semblable à celui d'un non-fumeur et les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines.

Après 15 ans

Le risque d'accidents coronariens est semblable à celui d'un non-fumeur.

Voici une vidéo qui vous en dit encore plus sur tous les effets positifs que cesser de fumer peut entraîner.

Pour activer les sous-titres en français allez dans paramètres, sélectionnez sous-titrage puis traduction et la langue de votre choix.


À lire…


Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine