Retour

Le sommeil sélectionne les souvenirs importants pour nous

femme qui dort

Pendant que nous dormons, le cerveau emmagasine de préférence les informations qui nous tiennent à cœur, révèle une étude menée au pays de Galles.

Le professeur Mark Blagrove, de l’université de Swansea, a demandé à des étudiants anglophones de mémoriser les versions galloises de 28 mots qu’ils ne connaissaient jusqu’alors qu’en anglais. Il a ensuite évalué leur capacité à se remémorer ces mots avant et après une nuit de sommeil, ou encore en l’absence de sommeil, en plus de leur demander quelle valeur ils accordaient à l’apprentissage de cette langue propre au pays de Galles.

Les performances se sont révélées significativement meilleures chez les individus qui valorisaient l’apprentissage du gallois et qui avaient dormi un minimum de six heures après leur effort de mémorisation.

Le professeur Blagrove en conclut que le cerveau profite du sommeil pour acheminer vers la mémoire à long terme les informations auxquelles l’individu accorde de l’importance.

Commentaires