Bientôt, ce ne sera plus seulement les routes qui seront dans la mire des GPS, mais aussi notre santé. Si les recherches continuent d’aller bon train, les médecins pourront éventuellement diagnostiquer et traiter les tumeurs avec un système de géolocalisation !
 
Une avancée technologique qui arrive à point considérant que 1 Canadien sur 2 sera atteint d’un cancer au cours de sa vie.

Rido / Shutterstock

 

Un ReMix qui sauve des vies

Développé par Dina Katabi, professeure au Laboratoire de recherche en informatique et intelligence artificielle (CSAIL) du Massachusetts Institute of Technology (MIT), le système serait capable de suivre un implant à l’intérieur du corps humain.

Wikipedia/Raul654

 
Du nom de ReMix, ce « GPS intégré » a l’allure d’un petit marqueur. Une fois inséré dans le corps du patient, il capte ses signaux radio et les envoie à des récepteurs sans fil. Grâce à un algorithme qui interprète les résultats, les médecins sont en mesure de détecter une tumeur, de la suivre et même d’administrer des médicaments dans des zones spécifiques avec une incroyable précision.
 
Le produit est d’autant plus révolutionnaire puisqu’il permet d’éviter les actes chirurgicaux, ne possède ni fil ni batterie, et se veut moins coûteux que le matériel nécessaire à la thérapie par protons. 
 
À quelques millimètres près
Par manque de précision de quelques millimètres, le système de géolocalisation n’a pas encore été testé sur des humains. Or, les résultats obtenus sur des tissus animaux nous permettent d’être optimiste face à l’arrivée de cette nouvelle technologie.
 
Développé en collaboration avec des chercheurs du Massachusetts General Hospital, le ReMix pourrait bientôt changer des vies !


Vous aimerez aussi