Une équipe de chercheurs britanniques vient de prouver que faire du vélo n’était pas seulement bon pour les muscles et le moral, mais aussi pour le système immunitaire.

Voici pourquoi!

Des chercheurs britanniques ont comparé l’état de santé de 125 cyclistes, âgés de 55 à 79 ans (dont les deux tiers étaient des hommes) avec un groupe d’âge similaire non sportif et de jeunes adultes âgés de 20 à 36 ans.

La faute au thymus! 

Les scientifiques se sont attardés au thymus, une glande qui diminue considérablement de taille avec l’âge. Situé dans le haut du thorax, cet organe contribue à la maturation des lymphocytes T, les globules blancs qui aident notre corps à combattre les maladies.

Les adultes ayant pratiqué du vélo une grande partie de leur vie avaient un système immunitaire équivalent à celui d'une personne âgée de 20 ans. Leur taux de lymphocytes T était même plus élevé que celui des jeunes qui ne faisaient pas de sport.

Avec le retour des beaux jours, plus d’excuses pour ne pas enfourcher son vélo!