Retour

L'accouplement du tardigrade est filmé pour la première fois

animal marin

Les formidables capacités de survie du tardigrade sont bien documentées. Le mode de reproduction de cet arthropode capable de survivre à des conditions extrêmes de température, de salinité, de rayonnement et de toxicité demeurait cependant jusqu’ici mal compris.

250 ans après la découverte de cette minuscule créature à l'allure adorable, des chercheurs du muséum d’histoire naturelle Senckenberg (Allemagne) viennent de capter pour la première fois son acte reproducteur sur vidéo.

L’étude, réalisée à l'aide d'une caméra microscopique, a permis aux 3 chercheurs de décrire la danse complexe que constitue l’accouplement du tardigrade. Après une stimulation mutuelle, les œufs sont implantés sous la couche extérieure de la peau de la femelle, où ils sont fécondés par le sperme que le mâle éjacule par un orifice multifonctions.


Les micro-organismes les plus mignons


La vidéo est analysée en détail dans un article publié dans le Zoological Journal of the Linnean Society.

Commentaires