Retour

4 astuces pour démasquer les fausses nouvelles sur les réseaux sociaux

Femme consultant son téléphone intelligent

D’après un rapport de BuzzFeed, les fausses nouvelles tendent malheureusement à être plus populaires que les vraies sur Facebook… et peuvent être prises au sérieux par beaucoup d'internautes. Mais qu'entend-on au juste par «fausse nouvelle»? 

À quoi ressemble une fausse nouvelle?

«Une fausse nouvelle est une information, soit carrément fausse, soit détournée, exagérée ou dénaturée à un point tel qu’elle n’est plus véridique, présentée comme une vraie nouvelle dans le but de tromper les gens. Cela peut être fait pour générer des clics et des partages sur les réseaux sociaux, pour atteindre des objectifs quelconques (politiques, idéologiques, économiques, etc.) ou simplement pour se moquer de la crédulité des lecteurs», explique l'Inspecteur viral.

Pour ceux qui se demandent à quoi peut ressembler une fausse nouvelle, certains se souviendront peut-être encore de celle-ci: Fort Boyard: un candidat oublié dans une cellule retrouvé 7 ans plus tard.

Voici 4 astuces pour démasquer ces fausses nouvelles sur les réseaux sociaux et ne plus tomber dans le panneau!

1. Vérifiez la source de la nouvelle

Premièrement, sachez qu’il existe une panoplie de sites Web diffusant des nouvelles satiriques ou des parodies d'événement liés à l’actualités. Un peu d'humour ne fait pas de mal, sauf que... Le partage de fausses nouvelles peut, si elles sont prises au sérieux, réellement influencer l’opinion publique.

Prenez par exemple le cas des fausses nouvelles entourant Donald Trump, comme celle voulant que le pape François ait endossé sa candidature - une plaisanterie qui a généré des milliers d’interactions sur les réseaux. 

Pour ne pas s’y méprendre: vérifiez la source! Avant de partager ladite nouvelle, allez voir le site sur lequel celle-ci est publiée. Jetez un oeil au nom du site, qui vous donnera d’emblée un bon indice à savoir s’il s’agit d’un «vrai» média ou d’un site humoristique ou satirique.

2. Visitez la section «À propos» du site

Ensuite, si une fois sur le site vous n’êtes toujours pas certain d’avoir affaire à un site de nouvelles légitime, fouinez un peu ou mettez le doigt sur la section «à propos», et vous aurez sans doute la réponse.

3. Faites une recherche rapide sur les moteurs de recherche

Si vous êtes toujours dans le flou, faites une recherche rapide en tapant le titre ou le résumé de l’actualité en question sur le Web et voyez si d’autres sites connus de nouvelles en parlent, tout simplement!

4. Variez vos sources d'informations

Finalement, dernier conseil: n’utilisez pas les réseaux sociaux comme unique source d’information, abonnez-vous à de «vrais» médias et sources d’informations fiables.

Notez que dans le doute, mieux vaut s’abstenir! Évitez de partager des informations dont les sources vous paraissent peu crédibles ou communiquez votre scepticisme, question de ne pas propager de fausses informations et contribuer à la désinformation des internautes.

Quelques sites à surveiller

Parmi les sites connus d’information parodique, on retrouve par exemple le Gorafi (anagramme pour Le Figaro), le Journal de Mourréal (une satire du Journal de Montréal), The Onion et on en passe, restez vigilants (sans perdre le sens de l'humour, bien évidemment)!

Plus d'articles

Commentaires