Retour

Les aurores boréales en voie de disparition?

Une nouvelle étude porte à croire que le Soleil s’apprête à entrer dans une phase exceptionnelle de faible activité. Conséquence : les aurores boréales se feraient de plus en plus rares.

Pour en arriver à cette conclusion, des chercheurs de l’université de Reading (Royaume-Uni) ont analysé les données concernant la variation du vent solaire au cours des 4 derniers siècles, en portant une attention particulière à la période située entre 1645 et 1715 de notre ère environ. Pendant cette période appelée « minimum de Maunder », l’activité à la surface du Soleil et le nombre de taches solaires ont connu un creux historique.


Des aurores boréales à couper le souffle


Si les prédictions des chercheurs se confirment, le Soleil entrera au cours des prochaines décennies dans une phase semblable au minimum de Maunder. Cela aurait notamment pour effets de limiter les aurores boréales aux régions polaires, mais aussi de rendre la Terre plus vulnérable aux radiations cosmiques cancérigènes.

L’étude a été publiée dans Science Reports.