Soir après soir, malgré les mouvements des étoiles qui voyagent de longues distances à haute vitesse, on peut apercevoir les mêmes constellations quand le ciel n'est pas trop nuageux. 

Mais pourquoi nous les voyons soir après soir?

Qu’est-ce qui explique que malgré la rotation de la Terre, on peut apercevoir les mêmes constellations d’un moment à l’autre malgré les déplacements qui se produisent dans l'univers? 

C’est une question de distance! La question a été posée sur le site Quora et un utilisateur a vulgarisé l'explication scientifique.

Une théorie que l'on connaît déjà 

Plus la distance est grande entre deux points et moins les mouvements se font ressentir. Par exemple, si une balle roule à vos pieds, vous remarquerez les moindres détails de son trajet à quelques pieds de distance de vos yeux. Par contre, si vous êtes à 146 millions de kilomètres de distance du soleil, la rotation ne changera pas grand-chose à la perception que vous avez de cet astre qui se trouve à 8 minutes-lumière de la planète Terre. Le soleil semblera aussi gros ou aussi petit d’un océan à l’autre! 

Si vous voulez un autre exemple, quand vous roulez sur l'autoroute, les lampadaires que vous passez semblent filer à toute vitesse alors qu'une montagne lointaine donnera l'impression de s'éloigner ou de se rapprocher de vous à faible vitesse. Ce n'est qu'une illusion!

On appelle ce phénomène la parallaxe. En gros, les objets plus proches de nous semblent bouger plus vite et plus loin que les objets qui sont à des années-lumière de distance. Mais bien sûr, avec des instruments spécialisés et hyper précis, on pourra remarquer que les objets lointains ont bougé. Mais à l’œil nu, on a l’impression que rien n’a changé.

Afin de mieux visualiser le phénomène de la parallaxe, voici une petite animation qui démontre comment la distance affecte notre perception des objets lointains. 

 

Comme quoi nous sommes vraiment tout petits dans ce vaste système solaire et encore plus dans le cosmos! 


Tout sur la lune