Retour

Des trottinettes électriques en libre-service

Après les vélos et les autos, c’est au tour des scooters de se mettre en mode partage. La start-up de trottinettes électriques en libre-service Bird est à la recherche de nouvelles villes pour implanter ses activités de mobilité. Le Canada se montrera-t-il ouvert au projet ?

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Looks like the end of an era in Venice 🚫🐦 and I’m totally cool with it 👌👍😄

Une publication partagée par John Chandler Media (@johnchandlermedia) le

Dans le cadre d’un projet pilote, les trottinettes de l’entreprise américaine prendront bientôt d’assaut les rues de Paris et de Tel-Aviv. Ce n’est qu’un début, mais Bird ne cache pas son désir de conquérir le monde afin de lutter contre la congestion et la pollution, et d’intéresser les jeunes générations, qui se désintéressent de l’automobile individuelle.

Les véhicules électriques de Bird, à mi-chemin entre la trottinette et le scooter, pourraient bien (re)devenir la nouvelle tendance. Moyennant des frais de 1 $ par utilisation et de 15 sous par minute aux États-Unis, ils permettent de se déplacer avec style en évitant l’achalandage du métro et des autobus. Ils se stationnent avec facilité et ravissent les enfants, qui adorent ce mode de transport amusant.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

@scootersbehavingbadly

Une publication partagée par Ian N McIlvaine (@inmci) le

Pour ou contre ?

L’entreprise californienne n’a toutefois pas bonne réputation partout, car certaines villes ont déploré qu’elle ait installé ses pénates sans la permission des autorités locales.

Au Québec, où on semble déjà avoir de la difficulté à partager la route, les trottinettes viendraient sans doute complexifier la situation, comme cela s’est produit dans la quarantaine de villes américaines où elles se sont implantées. À un point tel que certains citoyens ont créé le mot-clic #scootersbehavingbadly pour rendre compte des trottinettes électriques abandonnées en plein milieu de la rue, stationnées dans des espaces interdits ou contrevenant au Code de la route.

Les Canadiens se montreront-ils ouverts au projet si Bird s’installe un jour au pays ? Les paris sont ouverts !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

🇫🇷🛴 📷: @bakhouri

Une publication partagée par Bird (@bird) le