Retour

L'épave du Titanic risque de disparaître

Un siècle après son naufrage, l’épave la plus célèbre du monde est rongée par les micro-organismes.

La coque de fer du Titanic, qui repose à 3,8 kilomètres sous la surface de l’océan Atlantique, a été jusqu’ici relativement préservée par la faible luminosité qui prévaut à de telles profondeurs.

Des chercheurs de l’université Dalhousie (Nouvelle-Écosse) ont toutefois identifié une bactérie qui dévore lentement ce qu’il reste du paquebot: l’Halomonas titanicae. Grâce à une molécule appelée éctoïne, cette bactérie arrive à survivre à la forte pression que le sel marin exerce sur ses membranes.


Les micro-organismes les plus mignons


L’Halomonas titanicae pourrait achever la lente dégradation de l’épave entre 2025 et 2050, selon les spécialistes.

Le Titanic a sombré le 15 avril 1912, lors du voyage inaugural qui devait le mener de Southampton (Angleterre) à New York. Le naufrage a fait environ 1500 morts. Environ 700 personnes qui se trouvaient à bord ont pu être rescapées.

Commentaires